Le gouvernement en déplacement à Toulouse pendant deux jours et demi

Édouard Philippe ©CHARLY TRIBALLEAU - AFP

Débarquement dans la ville rose, ce mercredi et jusqu'à la fin de la semaine, pour Édouard Philippe et 5 de ses ministres. Au programme, notamment, la signature d'une charte de maîtrise des dépenses de fonctionnement entre une collectivité et l'État, qui se fera dans le village de Mondouzil. Reportage.

Édouard Philippe, le Premier Ministre débarque ce soir dans la Ville rose avec pas moins de 5 de ses ministres, comme Jean-Michel Blanquer pour l'Éducation, Nicole Belloubet pour la Justice ou encore Muriel Pénicaud pour l'emploi.

Une visite de deux jours et demi où il sera essentiellement question d’emplois, à la fois dans les quartiers, comme celui du Mirail, mais aussi à destination des personnes handicapées.

Jeudi après-midi, le Premier Ministre va signer la charte de maîtrise des dépenses de fonctionnement entre une collectivité et l'État. Signature qui se fera non pas au Capitole mais à Mondouzil, 244 habitants, village qui ne connait pas la crise.

À 15km du pérpihérique toulousain, le village de Mondouzil affiche un cadre bucolique, sans immeuble, mais avec ses 244 habitants installés dans de confortables maisons.

Et Robert Médina n’est pas peu fier d’être le maire LREM de ce village où il fait bon vivre : "On développe pour garder cette image magnifique qu’a Mondouzil."

Pas d’école, pas de bureau de poste. Le seul service public, c’est donc la mairie et son unique secrétaire. Mais ici, paradoxe, on compte plus d’emplois que d’habitants. La zone d’activité comporte une vingtaine d’entreprises, avec plus de 300 emplois.

À Mondouzil, on déroule le tapis rouge pour ces PME : "Jusqu’en 2010, on avait une taxe professionnelle très basse et on crée une synergie, une énergie avec les entreprises. Cette zone d’activité, nous la développons encore et encore. Là, il y aura certainement très bientôt une centaine de personnes de plus sur Moudouzil."

Au milieu de la zone d’activité, le seul commerce de Mondouzil. "Chez Nous", c’est le restaurant de Sophie Port et Christophe Lefebvre, installés depuis deux ans : "Dans les sociétés, ils viennent quasiment tous manger. Ça nous amène une belle clientèle, avec les communes d'à côté aussi."

Comme un signe de modestie, c’est donc à Mondouzil, plus petite commune de l’agglomération toulousaine, qu’Édouard Philippe signera le contrat de maîtrise des dépenses de fonctionnement entre l’État et l’agglomération de Toulouse.

Un reportage de Christine Bouillot pour Sud Radio

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio