Laurence Sailliet : "Un référendum ? Les Français ne s'en contenteront pas"

Laurence Saillet
©Sud Radio

Laurence Sailliet, porte-parole des Républicains, était l'invitée politique du Grand Matin Sud Radio. 

Après deux mois d’existence, la mobilisation des gilets jaunes n’en finit plus de faire parler. Hier, lors d’un rassemblement pour rendre hommage aux "GJ" décédés place de la Concorde à Paris, Éric Drouet, l’un des membres fondateurs du mouvement, a été arrêté. Jean-Luc Mélenchon, député et président du groupe La France Insoumise, s’est alors empressée de tweeter : "Assez de violences, de condamnations et d'interpellations contre les #GiletsJaunes ! Libérez Éric Drouet. Fichez la paix aux porte-voix du peuple"

 

Assez de violences, de condamnations et d'interpellations contre les #GiletsJaunes ! Libérez Éric Drouet. Fichez la paix aux porte-voix du peuple.

— Jean-Luc Mélenchon (@JLMelenchon) 2 janvier 2019

 

Un message qui ne passe pas pour Laurence Sailliet pour qui le député de Marseille "est dans la continuité de son surf politique sur les gilets jaunes". Plus en nuance sur l’arrestation d’Éric Drouet, la porte-parole des Républicains est prudente : "Nous aurons des précisions dans la journée sur les motifs de son arrestation. Rappelons que Monsieur Drouet avait appelé à marcher sur l’Élysée... ". Néanmoins, elle estime que cet acte pourrait créer des tensions supplémentaires à l’aube du grand débat national. Et sur les gilets jaunes en général ? "Il y a eu beaucoup de provocations de la part du gouvernement envers certaines personnes qui venaient simplement témoigner qu’elles n’arrivaient plus à vivre de leur travail. Je fais bien la différence entre Éric Drouet ou Benjamin Cauchy et les personnes sur les ronds-points qui sont en réelle souffrance".

 

Affaire Benalla : "Nous dénonçons une affaire d'État"

Autre problème qui colle à la peau du gouvernement : le retour de l’affaire Benalla. Laurence Sailliet demande des réponses : "Depuis le début nous dénonçons une affaire d'Etat : nous constatons mensonges et dissimulation au sommet de l’État ! Ce n’est pas acceptable Emmanuel Macron doit s'expliquer sur ce sujet ! Pourquoi Benalla est-il autant protégé ? Nous attendons des réponses, le Président ne peut pas rester dans cette opacité. Il a fait vœu de vérité, à lui de la dire dans cette histoire car cela pollue son message politique. La commission a capoté car Yaël Braun-Pivet (députée LREM et présidente de la Commission des Lois de l'Assemblée nationale) n’était pas à la recherche de la vérité. Elle n’a pas mis tout en œuvre pour faciliter le travail de la commission ». Pour la porte-parole des Républicains, Emmanuel Macron est le seul à pouvoir mettre un terme à "cette affaire d’État".

"Emmanuel Macron pourrait même écrire un livre, ça ne changerait pas grand-chose"

Afin de se rapprocher des Français et sûrement dans une tentative de désamorcer les différentes crises, Emmanuel Macron s’apprête à diffuser une lettre aux Français via la presse et les réseaux sociaux. Mais pour Laurence Sailliet, l’initiative est inutile : "Il pourrait même écrire un livre, ça ne changerait pas grand-chose. Il est loin de la réalité, il n’a pas perçu le désarroi des Français. Avec cette lettre, il cherche juste à gagner du temps mais les gens ne sont pas dupes. Et puis, Emmanuel Macron a déjà dit qu’il ne changerait pas de cap alors à quoi bon écrire aux Français…" avant de confirmer que son groupe participera bien au grand débat national sans pour autant "en attendre quelque chose". 

Ce grand débat pourrait d’ailleurs poser la question du référendum, ultime revendication des gilets jaunes. Là encore, les choses restent à voir pour Laurence Sailliet, très sceptique : "Si les questions sont celles de la réforme constitutionnelle, qui était déjà prévue ,ce n'est pas la peine. Les français ne s'en contenteront pas! Il faut poser les vraies questions : fiscalité, écologie, immigration, sécurité...".

Les réponses à toutes ces interrogations pourraient arriver courant janvier après la diffusion de la lettre d’Emmanuel Macron aux Français.

Les rubriques Sudradio