single.php

L’Association des maires ruraux appelle à voter Emmanuel Macron

Par Benjamin Rieth

L’AMRF a appelé, dans une lettre ouverte, à voter Emmanuel Macron au second tour de l’élection présidentielle. Vanik Berberian, le président de l’association, s’est expliqué mercredi matin sur ce soutien pour faire barrage au Front national. 

Thumbnail

Face à une candidate qui "va apporter le désordre et le chaos", l’association des maires ruraux de France a choisi de soutenir Emmanuel Macron. Pourtant l'AMRF "n'a pas pour principe de soutenir un candidat", écrit l’association dans la lettre ouverte appelant à voter pour le candidat centriste, dimanche, lors du second tour de l’élection présidentielle. Mais à situation exceptionnelle, choix exceptionnelle. "Nous avons été unanime pour dire qu’il est des situations où on ne peut pas tergiverser", a expliqué Vanik Berberian, le président de l’association des maires ruraux de France, sur Sud Radio, mercredi matin.

Oui, mais...

"Quand les valeurs de la Républiques sont menacées, il faut se positionner", a poursuivi le maire de Gargilesse-Dampierre, "c’est ce qu’on fait les maires ruraux de France en appelant à voter Emmanuel Macron". "Les démocrates ne peuvent pas se laisser enfumer par des propos qui sont bien souvent simplistes", a ajouté Vanik Berberian. Pour le le président de l’AMRF, "on peut tous faire" le constat des difficultés du monde rural et "Marine Le Pen n’a pas le monopole de la connaissance des mondes ruraux".

>> Réécouter l'interview de Vanik Berberian, le président de l'AMRF

Néanmoins l’AMRF met en garde : son soutien à Emmanuel Macron est soumis à condition. "Nous avons bien dit : 'oui, mais !'", a assuré Vanik Berberian qui s’inquiète de "la saturation et la lassitude vis-à-vis de la manière dont la politique est menée depuis trop d’années". Refusant de parler d’un choix par défaut, le président de l’AMRF a évoqué, sur Sud Radio, "un choix de raison qui va imposer au candidat élu de s’intéresser aux territoires ruraux d’une manière beaucoup plus efficace". Vanik Berberian espère ainsi voir Emmanuel Macron reprendre "un maximum" des 150 propositions faites par l’association des maires ruraux de France dans la perspective de l’élection présidentielle.

L'info en continu
13H
12H
11H
10H
09H
08H
07H
Revenir
au direct

À Suivre
/