Jordan Bardella : "Les propos de Trump sont légèrement indécents mais je ne les condamne pas"

Jordan Bardella : "Je trouve les propos de Donald Trump  légèrement indécents mais je ne les condamne pas"

Jordan Bardella (Porte-parole du FN et directeur du FNJ) était ce lundi l'invité du petit-déjeuner politique au micro de Philippe Verdier, Christophe Bordet et Michaël Darmon.

Invité ce lundi de Philippe Verdier dans le Grand Matin Sud RadioJordan Bardella (Porte-parole du FN) est notamment revenu sur la polémique suscitée par les propos de Donald Trump au sujet du port d'armes.

"On a un libre port d'armes aujourd'hui en France dans certains quartiers "

Questionné sur la petite phrase prononcée par le président américain concernant le drame du Bataclan, celui qui est également directeur du Front national de la jeunesse (FNJ) a ainsi souligné l'indécence des propos sans toutefois les condamner. "Je trouve les propos de Donald Trump légèrement indécents. Je ne les condamne pas car je ne suis personne pour condamner le président des États-Unis mais je les trouve particulièrement indécents, compte tenu de l'horreur que nous avons vécue dans les rues de Paris", a-t-il d'abord indiqué. "J'ai entendu le gouvernement, le ministère des Affaires étrangères et l'ancien président de la République, François Hollande, condamner ces propos, mais j'aimerais aussi que l'on s'attaque aux 15 000 Kalachnikovs qui sont en circulation partout dans les banlieues. C'est bien beau de s'opposer à cette société du port d'armes, mais, en l'occurrence, on a un libre port d'armes aujourd'hui en France dans un certain nombre de nos quartiers notamment. J'aimerais que l'on s'y affère", a-t-il néanmoins ajouté. "Ceux qui donnent des leçons au président américain feraient mieux d'aller remettre de l'ordre dans nos quartiers", a-t-il encore insisté.

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview, disponible en podcast

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio