single.php

Hommage aux victimes du 7 octobre : un jour attendu ?

Par Jean Baptiste Giraud

Un hommage est organisé aux Invalides pour les victimes de l'attaque du 7 octobre en Israël. Qu'en pensent les familles ?

hommage
Le président français arrive dans la cour des Invalides, à Paris, le 5 janvier 2024 (Ludovic MARIN - AFP/Archives)

Un hommage est organisé aux Invalides pour les victimes du massacre en Israël. Un moment attendu par les familles des victimes et leurs proches.

Un hommage "courageux"

Est-ce vraiment un jour attendu ? "Je ne sais pas, car toutes les familles sont en deuil. C’est un jour important, un acte courageux de la part de la France, surtout en ce moment, estime Sabrina Belhassen, proche de la famille Kalderon. Vu l’atmosphère, vu l’antisémitisme en hausse dans le monde, depuis le 7 octobre. Le chef de l’Etat dit que cet acte terrorisme ne passera pas. Commémorer nos citoyens où qu’ils soient, qu’on ne les néglige pas, est un acte courageux."

"Il faut dire que le 7 octobre a été un massacre commis par le Hamas, l’organisation terroriste palestinienne. Tout le monde a peur de dire ce qu’il pense parce que chacun a ses intérêts. Alors je remercie la France et son gouvernement." Le conflit se poursuit dans la bande de Gaza, et des otages sont toujours détenus, dont le père de la famille Kalderon.

 

 

Aucune nouvelle des otages

"Nous n’avons pas de nouvelles, précise Sabrina Belhassen. Les enfants sont rentrés il y a 60 jours. Cette famille ne sera jamais guérie sans le retour du père. Des personnes qui sont rentrées l’ont vu vivant à ce moment-là. Le Hamas n’est pas une organisation qui donne des nouvelles de ses otages. Nous sommes dans l’attente, jour après jour."

Une lettre a été remise à l’Elysée, demandant que la présence d’élus LFI soit interdite lors de l’hommage. "Je sais que les sentiments et les idées sont partagés. C’est comme amener son pire ennemi. Quand ils seront là, ils entendront des histoires personnelles. Ils ne sont jamais allés en Israël. Ils se sont faits une idée. Qu’est-ce que l’on attend d’Israël ? D’être anéanti ? C’est un pays souverain, fort. Nous avons été attaqués par surprise par des terroristes. Ce que l’on demande est de vivre en paix."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

 

L'info en continu
21H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/