Hollande maintient son "cap"

Pendant plus de 2 heures, François Hollande a défendu son action devant les journalistes lors de la quatrième conférence de presse de son mandat, jeudi 18 septembre.


Lors de sa conférence de presse semestrielle, le chef de l'Etat a annoncé que les frappes de l'aviation française contre les jihadistes de l'État islamique en Irak étaient imminentes. François Hollande a aussi défendu son action. Il maintient son cap et parle de choix économiques "irrévocables". François Hollande reconnait avec un peu de fatalisme que les résultats tardent à venir. Il a dû s'expliquer également sur les derniers couacs de son gouvernement, en partciulier l'Affaire Thévenoud. François Hollande s'est montré ferme sur l'éphémère secrétaire d'Etat "qui n'était pas digne de le rester et pas digne de rester non plus à l'Assemblée nationale parce qu'il ne payait pas ses impôts" a dit le chef de l'Etat. Concernant une éventuelle candidature à sa propre succession en 2017, "Je suis Président, pas candidat" a déclaré François Hollande.