Hervé Guerrera : "Le nom 'Sud' pour la région PACA ne veut rien dire, ça ne désigne rien"

Hervé Guerrera : "Le nom 'Sud' pour la région PACA ne veut rien dire, ça ne désigne rien"

Hervé Guerrera (Conseiller municipal à Aix-en-Provence) était ce lundi l'invité de Christophe Bordet dans le Grand Journal de 18h.

Voila plusieurs semaines maintenant que le débat autour de la nouvelle appellation de la région PACA agite certains élus. Si le choix s'est porté définitivement sur le nom "Sud", officialisé ce lundi par Renaud Muselier (Président du Conseil régional), ce changement sémantique est loin de faire l'unanimité, notamment pour Hervé Guerrera (Conseiller municipal à Aix-en-Provence) qui a lancé une pétition en ce sens.

"Le nom 'Provence' est connu est reconnu du monde entier"

Invité de Christophe Bordet dans le Grand Journal de 18h, l'intéressé nous a expliqué les raisons de son opposition. "Nous avons un nom séculaire, millénaire, qui s'appelle "La Provence" et qui est connu et reconnu du monde entier", a-t-il d'abord tenu à rappeler. "C'est très important à l'international, ça porte une identité diverse de Nice à Avignon, de Marseille à Digne-les-Bains et dans toutes les villes de Provence", a-t-il ensuite indiqué. "Quand vous parlez de 'Sud', vous ne savez pas de quoi vous parlez. 'Sud' c'est situable ? Si vous êtes en Allemagne et que vous êtes du Sud, vous êtes Bavarois et aux États-Unis, vous êtes au Texas", a-t-il ajouté en guise d'exemple.

"Ce que je ne comprends pas, c'est qu'avec 'Provence", on a le pain et le couteau et, comme on dit chez nous, 'le pain se coupe avec le couteau'. 'Sud', ça ne veut rien dire ! PACA, c'est minable, c'est situable et ça ne désigne rien ni personne, pas plus les Niçois, que les Marseillais ou les Alpins", a-t-il poursuivi, non sans une certaine ironie.

>> Retrouvez l'intégralité de l'interview, disponible en podcast

 

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

gerard.tautil@…
- Jeudi 14 juin 2018 à 20:10
Message clair qui contredit le marketing de M. Muselier qui ne connaît pas son histoire.
G.Tautil (Signes/Signa)
Auteur
Reinat TOSCANO
- Jeudi 14 juin 2018 à 20:54
Monsieur Muselier ne pouvait pas garder "Provence", puisque monsieur Vauzelle s'orientait vers cette appellation... Sinistre esprit politicard!

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio