éditorial

L'édito de Michaël Darmon

A propos...

Journaliste au service économie et politique de TF1 de 1990 à 1993, il est le correspondant de la RTBF à Jérusalem de 1992 à 1993. En 1994, il entre à France 2, au sein du service politique. Il suit l...
Michaël Darmon ©Anthony Ghnassia
Politique

Hegel, Nemo et ego : Der Spiegel offre à Emmanuel Macron l’interview rêvée

Emmanuel Macron

Dans la foulée de l’interview d’Emmanuel Macron à TF1 dimanche soir, le magazine allemand Der Spiegel a lui aussi publié une interview du président français.

Dans le magazine allemand Der Spiegel paru en fin de semaine, Emmanuel Macron a vécu en quelque sorte l’interview rêvée, réalisée il y a quinze jours. L’entretien commence par son rapport au philosophe Hegel, puis à Napoléon, et puis cette question : "M. le Président, un seul homme peut-il changer la France ?". En France, Emmanuel Macron doit s’expliquer sur le bordel, en Allemagne sur Hegel. Pas la même ambiance…

Puis les journalistes racontent que, soudain, Nemo (le chien du Président) arrive dans la pièce pendant l’entretien ! "Assis, Nemo !", dit le Président. "J’ai choisi un chien de la SPA et non pas un chien de race comme les autres présidents. De la fourrière à l’Élysée, vous rendez-vous compte de son destin ?", explique-t-il. De fil en aiguille, passant en revue ses auteurs préférés (Houellebecq), Emmanuel Macron accepte de bonne grâce de répondre à des questions : "Êtes-vous amoureux d’Angela Merkel ?", "Êtes-vous en passe de devenir mégalomane à l’Élysée ?". "Je ne suis pas arrogant, je suis déterminé", même s’il l’admet : "Une ambition n’est jamais modeste".

Dans son interview française, Emmanuel Macron a dit en substance qu’il sera intéressé le moment venu par un nouveau mandat. "Il sera temps de défendre le bilan de l’action menée et de porter une ambition", a-t-il dit aux journalistes. Il n’oublie pas que les téléspectateurs français votent. Les lecteurs allemands, eux, ne lui demandent pas de diminuer le chômage en Allemagne. Il peut donc leur parler littérature.

Les rubriques Sudradio