Gilbert Collard : "Les forces de police et les forces militaires sont épuisées"

Gilbert Collard, député RBM du Gard ©LOIC VENANCE / AFP

Après la fusillade à Orly, ce samedi matin, le député apparenté FN du Gard a dénoncé l'annonce du Garde des Sceaux, cette semaine, d'une possible sortie de l'état d'urgence.

"Je ne peux que confirmer le propos que j’avais tenu, je n’arrive pas à comprendre de telles désharmonies dans ce Gouvernement, a dénoncé Gilbert Collard, au micro de Sud Radio dans l'émission spéciale suite à la fusillade à Orly où un individu a tenté de s'emparer du fusil d'une militaire de l'opération Sentinelle. Un ministre de la Justice qui dit qu’il faut lever l'état d'urgence, un président en pré-retraite qui dit qu’il faut le maintenir. On sent un désordre complet dans ce Gouvernement.

Je veux rendre un hommage appuyé à nos policiers et nos militaires, nos policiers qui sont si souvent malmenés et décriés. C’est eux qui, loin des militaires, assument tout. On peut faire tout les commentaires qu’on veut, on a des forces de police et des forces militaires qui sont épuisées et qui ne sont pas suffisamment nombreuses. Il faudrait au moins 15000 policiers et gendarmes en plus et 50 000 militaires pour faire face à la menace qui existe toujours."

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio