single.php

Fonction publique : baisse des effectifs et gel du point d'indice au programme

Par Jérémy Jeantet (avec AFP)

Lors de son entretien avec les syndicats, le ministre de l'Action et des comptes publics, Gérald Darmanin, a répété le projet d'Emmanuel Macron de diminuer les effectifs de la fonction publique et a évoqué un probable gel du point d'indice.

Thumbnail

Premier rendez-vous syndical pour le nouveau ministre de tutelle des fonctionnaires, Gérald Darmanin. Lors de son entrevue avec les syndicats de la fonction publique, le ministre de l'Action et des comptes publics a évoqué la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires annoncée par Emmanuel Macron, mais également un probable gel du point d'indice.

Une première prise de contact qui laisse déjà apparaître les premières tensions. La CGT a d'ores et déjà prévenu que la baisse d'effectifs serait "un point de rupture", alors que la CFDT a souhaité alerter sur le fait qu'une "modernisation" de la fonction publique doit passer "d'abord par une réflexion sur les missions".

Pas de blanc-seing syndical, donc, pour appliquer les réformes promises par le président de la République pendant sa campagne.

Force Ouvrière a confirmé l'intention du Gouvernement de supprimer 120 000 postes de fonctionnaires et de rétablir un jour de carence. Pour FSU, "il n'y a pas de portes fermées, mais pas d'engagement non plus".

La marge de manœuvre gouvernementale n'est pas grande afin d'éviter un conflit social sur le sujet.

Un peu plus tôt dans la journée, Gérald Darmanin était invité de RTL et le ministre a répété que l'engagement de la diminution des effectifs de la fonction publique serait un engagement "tenu".

"Les grandes orientations, nous les contestons et, ce matin, nous n'avons pas eu d'éléments qui précisent les choses", a regretté Jean-Marc Canon, représentant de la CGT Fonction publique. 

Selon Jean-Marc Canon, le ministre a par ailleurs indiqué qu'il n'y aurait "vraisemblablement pas de hausse de la valeur du point d'indice en 2017", ni rendez-vous salarial annuel avant le printemps 2018. 

Les autres organisations syndicales seront reçues mercredi et la semaine prochaine. De nouvelles rencontres bilatérales sont prévues au mois de juin, avant une possible réunion plénière en juillet, selon les syndicats.

L'info en continu
11H
10H
09H
07H
05H
04H
00H
23H
22H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/