single.php

Fatiguée par sa campagne, Marine Le Pen hésiterait à se présenter aux législatives

Par Benjamin Jeanjean

Après une longue campagne présidentielle qui l’aura vu trébucher sur la dernière marche, Marine Le Pen ne serait pas certaine de vouloir briguer un siège aux élections législatives.

Thumbnail

Tout comme en 2002, le Front national s’est hissé cette année jusqu’au second tour de l’élection présidentielle française. Contrairement à son père, Marine Le Pen n’a, elle, pas surpris et choqué les Français avec cette qualification, qui était annoncée de longue date par la quasi-totalité des sondages. Après une campagne longue et éreintante, la candidate du Front national a toutefois échoué tout près du but, seulement battue par Emmanuel Macron au second tour. Si le Front national a battu tous ses records électoraux dans cette présidentielle, ce scrutin ne sera pas sans conséquence sur le parti.

Ainsi, alors que Florian Philippot fait face à de profondes critiques en interne, que la question de la sortie de l’euro divise le parti et que Marion Maréchal-Le Pen a décidé de prendre du recul vis-à-vis de la vie politique, le cas de Marine Le Pen suscite également des interrogations. En effet, Le Parisien indique que cette dernière hésiterait à se présenter personnellement aux élections législatives. "Rien n'est acté" à ce sujet, souligne Jean-Lin Lacapelle, secrétaire général adjoint du FN.

Marine Le Pen "crevée" par la campagne présidentielle ?

Marine Le Pen aurait pourtant de bonnes chances de faire pour la première fois de sa carrière son entrée à l’Assemblée nationale. À Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), elle était déjà passée tout près de la victoire il y a 5 ans, et les habitants de cette circonscription ont voté pour elle à 58,17% dimanche dernier. Mais la longue campagne présidentielle est une donnée à prendre en compte. "Elle sort à peine d'une campagne de plusieurs mois très éprouvante, elle est crevée", confie un proche au Parisien. "Elle sera en première ligne pour soutenir de nombreux candidats FN dans toute la France, avec de nombreux déplacements à la clé. Sa propre campagne va en pâtir. Mener les deux de front ne me paraît pas raisonnable, ce serait même une erreur", ajoute un élu frontiste.

L'info en continu
16H
14H
13H
12H
11H
10H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/