single.php

Exclu des Républicains avec Gérald Darmanin, Bruno Le Maire réplique sur Facebook

Par Benjamin Jeanjean

Secrétaire général des Républicains, Bernard Accoyer a indiqué que les membres du parti ayant intégré le gouvernement étaient désormais exclus. Une décision à laquelle Bruno Le Maire a réagi.

Thumbnail

Nouveau cap franchi dans l’éclatement progressif de la droite et des Républicains suite à la victoire d’Emmanuel Macron à l’élection présidentielle. Après avoir nommé le maire (LR) du Havre Édouard Philippe au poste de Premier ministre, le président de la République a réussi un joli coup en attirant au gouvernement deux gros poissons du parti Les Républicains : Bruno Le Maire et Gérald Darmanin. Une décision qui n’a évidemment pas fait que des heureux à droite…

"Le président de la République cherche à verrouiller le débat démocratique"

Ainsi, le secrétaire général du parti Bernard Accoyer a indiqué que les "membres de LR" qui ont "rejoint" le gouvernement "ne font plus partie des Républicains". "Ils font le choix personnel de faire campagne avec le Premier ministre en faveur des candidats d'En Marche! contre nos candidats LR-UDI", a déploré l’élu haut-savoyard dans un communiqué. "L'objectif principal de ce gouvernement provisoire et de confusion est de brouiller les repères des Français dans la campagne des élections législatives. Le président de la République cherche à verrouiller le débat démocratique dans une alternative inacceptable entre En Marche! et les extrêmes", a-t-il ajouté.

Bruno Le Maire : "Les Républicains ont fait le choix de m’exclure. Chacun jugera" 

Très rapidement, Bruno Le Maire a réagi à cette décision en publiant un message sur sa page Facebook. "J’ai fait le choix de m’engager au service de la France sous l’autorité du président de la République, Emmanuel Macron, et du Premier ministre, Édouard Philippe. Les Républicains ont fait le choix de m’exclure de notre parti. Chacun jugera. Par ce message, je voulais simplement vous remercier des années que nous avons passées ensemble à défendre nos convictions et nos valeurs", a t-il écrit avant de conclure sur une note assez amère envers son futur ex-parti : "La France vaut mieux que les partis. La France mérite mieux que les exclusions. La France attend de nous un engagement total, pour retrouver notre dignité et notre grandeur".

L'info en continu
11H
09H
07H
05H
04H
00H
23H
22H
20H
19H
18H
Revenir
au direct

À Suivre
/