Euro-Rolling : LREM et RN, un écart toujours aussi réduit

Euro-Rolling 2019 : votre nouveau rendez-vous politique ! Découvrez chaque jour, les résultats de notre sondage quotidien Ifop-Fiducial pour Sud Radio, Paris Match et CNews sur les intentions de vote en continu pour les élections européennes.

Thumbnail

LREM / RN :  un écart toujours aussi réduit 

Alors que la majorité macroniste vient à peine de désigner ses premiers candidats, à commencer par sa tête de liste Nathalie Loiseau, l'écart entre LREM-MoDem-Agir et RN reste réduit depuis 2 jours, à 8 semaines seulement du scrutin;  Avec 22 % (=) des intentions de vote, la liste de la majorité conserve une courte avance sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella qui obtient 20%(=).

La liste LR reste stable 

La liste LR portée par le philosophe François-Xavier Bellamy reste stable depuis plusieurs vagues et récolte 14% des intentions de vote. Il se place à la troisième position et devance de loin la liste de La France Insoumise (8,5%;=) et EELV (8%;+0,5) toutes deux au coude à coude. 

La liste des Gilets jaunes toujours à 5%

La liste des Gilets jaunes (populiste) reste plus ou moins stable et obtient 5% des intentions de vote si le scrutin avait lieu dimanche. Un point intéressant, sur les 3 vagues considérées depuis le 12 mars, les personnes interrogées déclarant "se sentir Gilets jaunes" montrent une intention de participation élevée, supérieure à la moyenne (50%). . 

Les autres listes, loin derrière 

Le Parti Socialiste avec 5% des intentions de vote reste stable; Debout la France (5%+0,5); Génération.s (3%;=); PC (2%;=); UDI (2%;=); UPR (1,5%;-0,5); Autre liste (1%;=); LO (1%;=); LP (1%;+0,5); Résistons (0,5%;-0,5); NPA (0,5%;=).

La participation est estimée entre 41% et 42% quand l'abstention oscille entre 58% et 59% depuis le début de notre sondage (7 mars). 64% des personnes interrogées se disent sûres de leur choix, dont 82% certaines de voter pour le RN le jour du scrutin et 72% pour LaREM-Modem.
 

Pour consulter la méthodologie complète de l'enquête, cliquez ici.

La méthodologie du sondage

Sondage IFOP réalisé par internet tous les jours depuis le 8 mars 2019 auprès d’un échantillon quotidien de 500 personnes (40.000 personnes sur la période totale du sondage) représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. 

La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas au regard de critères : ―sociodémographiques : sexe, âge de l’individu; ―socioprofessionnels : profession de l’individu ; ―géographiques : région administrative, taille d’unité urbaine ; Ces quotas ont été définis à partir des données de l’Insee pour la population âgée de 18 ans et plus résidant en métropole (Insee RP 2015). 

Les interviews ont été réalisées par questionnaire auto-administré en ligne du 22 au 26  mars 2019.

Concernant les marges d'erreur

La théorie statistique permet de mesurer l’incertitude à attacher à chaque résultat d’une enquête. Cette incertitude s’exprime par un intervalle de confiance situé de part et d’autre de la valeur observée et dans lequel la vraie valeur a une probabilité déterminée de se trouver. Cette incertitude, communément appelée «marge d’erreur», varie en fonction de la taille de l’échantillon et du pourcentage observé.

L'Ifop précise bien que «les résultats de cette enquête doivent être interprétés comme une indication significative de l’état des rapports de force actuels» mais qu'ils ne constituent en aucun cas un «élément prédictif des résultats le jour du vote».