single.php

Estrosi : "Ce Gouvernement n'a cessé d'étrangler les petits retraités"

Par Jérémy Jeantet

Après le couac sur l'exonération d'impôts locaux des petits retraités, Christian Estrosi a estimé que les membres du Gouvernement avaient "montré toute leur incompétence à la tête du pouvoir".

Invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat, Christian Estrosi est revenu sur l'exonération d'impôts locaux annoncée ce week-end pour les retraités modestes, alors que l'application d'une mesure votée en 2008 devait les rendre imposables. Une annonce dont le calendrier étonne le député-maire Les Républicains de Nice."Comme par hasard, on attend 5 semaines avant les élections régionales pour dire à la télévision 'Soit vous l'avez payé et on vous remboursera, soit vous ne l'avez pas payé et ne le payez pas', s'est interrogé Christian Estrosi. C'est un truc que je n'ai jamais vu. C'est vraiment une affaire de branquignol dans l'histoire de la République, ce sont des gens qui démontrent toute leur incompétence à la tête du pouvoir."Si, sur le fond, la tête de liste Les Républicains aux régionales en PACA est d'accord pour exonérer d'impôts locaux ces petits retraités, sa critique se porte surtout sur la politique menée à leur égard depuis 2012 : "La méthode est assez extraordinaire. Depuis 2012, ce Gouvernement n'a cessé d'augmenter les charges des retraités. Le barème de l'impôt sur le revenu a touché, depuis 2012, des retraités qui n'y étaient pas assujettis avant. Je rajoute la CSG qui a été alourdie pour les retraités depuis 2012. Ce sont bien des mesures qui ont touché souvent les retraités les plus modestes, qui sont dans les difficultés les plus difficiles. Aujourd'hui, je donne tort au Gouvernement qui, depuis 2012, n'a cessé d'étrangler les petits retraités."

Regardez l'interview de Christian Estrosi, député-maire de Nice et tête de liste Les Républicains aux régionales en PACA, invité de l'émission Territoires d'Infos sur Sud Radio et Public Sénat.
L'info en continu
09H
08H
05H
04H
22H
21H
20H
19H
Revenir
au direct

À Suivre
/