Éric Zemmour : "Ceux qui nous parlent d'intégration sont des illusionnistes"

Éric Zemmour
Éric Zemmour ©Sud Radio

Éric Zemmour, auteur de "Destin Français" (Albin Michel), était l'invité du Grand Matin Sud Radio.

Après le tollé provoqué par ses propos sur le plateau des Terriens du Dimanche à l'encontre d'une des chroniqueuses de Thierry Ardisson, Hapsatou Sy, dont il a critiqué le prénom, une pétition a été lancée sur Internet pour appeler les médias à ne plus inviter Éric Zemmour.

Invité du Grand Matin Sud Radio, l'auteur de "Destin Français" (Albin Michel), a d'abord répondu à ses détracteurs par l'ironie : "Ces gens ne vont pas assez loin. Ils doivent proposer mon exil à Sainte-Hélène, qu’on rétablisse, pour moi, le bagne à Cayenne. Il faudrait songer au rétablissement de la guillotine place de la Concorde…"

"Ces gens sont des terroristes et des totalitaires"

 

Avant de se montrer plus offensif : "Ces gens sont des terroristes et des totalitaires."

Il n'y a plus, aujourd'hui, de débat rationnel et intellectuel. Il n'y a plus que l'émotion et la judiciarisation.

Pour lui, cette polémique et les précédentes qui l'ont touché sont la démonstration "qu'il n'y a plus, aujourd'hui, de débat rationnel et intellectuel".

"Il n'y a plus que l'émotion et la judiciarisation, déplore-t-il. On a le droit de discuter, de s'engueuler, d'être excessif. Quand j'étais enfant, c'était le charme des discussions. Les étrangers étaient fascinés par ce débat à la française, par cette capacité, dans tous les foyers, de s'engueuler. Pourquoi a-t-on perdu ça, au nom d'un politiquement correct complètement fou ?"

"C'est fini l'intégration, nous sommes au temps de la désintégration"

 

 

Fustigeant la société d'aujourd'hui, qu'il confesse "ne pas aimer", Éric Zemmour a dénoncé l'illusion de la société d'intégration : "Je suis moi-même un produit de l'assimilation. Ça veut dire qu'on devient le même parce qu'on s'approprie l'Histoire du pays dans lequel on rentre. On s'assimile, on devient le même. Ce qu'on a appelé l'intégration, qu'on a cru être une édulcoration gentille, c'est une antiphrase, c'est la désintégration. Chacun se replie sur ses communautés, ses racines, sa religion, ses prénoms. Et ceux qui viennent de l'étranger ne viennent plus dans un pays, ils viennent dans une diaspora, la leur. Ceux qui vous parlent d'intégration sont des illusionnistes. C'est fini l'intégration, nous sommes au temps de la désintégration. C'est encore une de ces nuances bidon qui permettent de noyer le poisson."

 

 

 

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

MOUSSEAU
- Lundi 24 septembre 2018 à 08:31
Madame, Monsieur
Je viens d'entendre votre invité se faire traiter de connard à la fin de l'intervention d'un auditeur
Je suis scandalisé par ces faits et votre attitude
Le minimum aurait été de condamner qu'on puisse injurier vos invités à l'antenne
Je n'ai pas la même vision d'une radio impartiale
Meilleurs salutations
rouanet
- Lundi 24 septembre 2018 à 10:41
Zemmour est insulté parcequ´il est francais et qu´il ne ment pas aux francais. Il préfère la declaration des droits de l´homme et du citoyen de sous napoléon aux communautarismes, tribalismes et racismes. A quand les débats sur les problemes d´assimilations et du grand remplacement par l´état francais qu´évoque le president Hollande et qu´évoquait De Gaulle. Pourquoi ces silences médiatiques sur ces sujets? Pourquoi Macron et les responsables politiques ne débatent´ils pas avec Zemmour sur leurs engagements pour les communautarismes en guerre contre les valeurs francaises?
les
Olivier Espérance
- Lundi 24 septembre 2018 à 12:42
Bonjour...
Même si Eric Zemmour diagnostique les choses justement, je ne sens pas chez lui l'envie de vouloir améliorer les choses autrement que pour sa gloire personnelle...

En effet, qui veut une guerre civile ? Pas moi... Bien sûr qu'il y a eu et il y a encore une massive désintégration... Mais c'est la faute aussi de l'économie, certes notre pays, les Français ont arrêté le modèle d'assimilation auquel je me suis soumis en tant qu'Arménien d'origine, et cela m'a servi... Sans l'assimilation je ne serais pas devenu l'homme érudit que je suis aujourd'hui.

Mais je vois autour de moi des Blancs qui ne valent pas mieux que des étrangers non assimilés, eux aussi sont dans la violence, l'arrogance et ne font rien pour leur prochain ni pour leur pays.

Vous savez, comme disait un ami Belge, regarde déjà ce que tu peux faire pour ton pays avant de regarder ce qu'il peut faire pour toi. Et oui c'est à double sens.

Je veux faire des choses pour mon pays et non le détruire, le voir démoli. Or ni madame le Pen, ni Zemmour ni la gauche ni la droite ne font rien ni le centre, personne ne fait rien de bon pour mon pays. Alors je m'abstiens. Tous ces gens sont des affairistes...

Quant au peuple, les bonnes gens deviennent de moins en moins nombreux, tout le monde ne pense qu'à "gratter", la mentalité pour le coup qui était typique des immigrés nord-africains s'est étendue aux Africains, aux Turcs, aux Français...

Ce pays se perd car nous avons des générations mal élevées avec de la haine dans tous les esprits. Je pense que dans peu de temps, les sages quitteront à nouveau la France.
Anonyme
- Lundi 24 septembre 2018 à 12:57
Le plus drole c´est de voir Zemmour traité de raciste alors que cette assimilation dont il parle etait ouverte a toute les races !

Mais c´est insupportable pour les tenants d´un multiculturalisme americain sans le patriotisme US et/ou une communautarisation facon orientale qui implique qu´une communauté domine les autres.
(Et pas avec des gants souvent).

Ca fini en tribalisme haineux et violent et ca ne marche pas.
Fernand Nodin
- Lundi 24 septembre 2018 à 13:05
Olivier si vous pensez que l´economie est le moteur de la crise en France, comprennez bien que ca n´est rien parce que crise de 2007 va revenir en bien pire et que la, le niveau de violence va etre decuplé, parce que la consommation et le confort ne permettront plus de sortir de certaines realités.

A aucun moment Zemmour ne dit que les blancs sont exemptés de responsabilités, ils ont laissé la situation s´installer et sont aussi cretinisés que les autres.

Quand a "ne rien faire", c´est impossible de faire sans diagnostique et c´est ce que Zemmour fait ou essaie de faire du moins.

On en peut pas l´affilier a un mouvement politique, il le dit lui meme, il n´est pas dans la pratique du pouvoir, juste dans l´analyse, et c´est deja trop pour beaucoup de monde !
chtipoulet
- Lundi 24 septembre 2018 à 13:47
Contrairement aux décérébrés qui beuglent et crachent sur Zemmour lui est calme explique, argumente, donne son avis sur la société, manifestement il a une immense connaissance littéraire et historique, personne n'arrive à tenir face à lui... La censure contre lui est le signe d'un totalitarisme de l'inculture et de la médiocrité .
Jp
- Lundi 24 septembre 2018 à 16:08
Nausée
Retour
- Lundi 24 septembre 2018 à 16:47
Si Zemmour avait ne serait-ce qu'un peu de connaissance culturels et linguistiques du pays qui l'a vu naitre, il saurait que "Algerie", vient du mot arabe qui Al Jazaïr qui veut dire "les iles". Comme Algesira en Espagne et la chaine qatarie.
Mais c'est tellement plus jouissif de rabaisser tout ce qui ressemble de prêt ou de loin à un arabe....
Cefran
- Lundi 24 septembre 2018 à 17:33
Bah pourquoi on dit pas Al Jazair alors ?

Surement encore un coup de ces francais qui detestent les arabes.
Bertrand
- Lundi 24 septembre 2018 à 20:27
"Il (Zeimour) a dit la vérité.
Il doit être exécuté".

Guy Béard
Poutines
- Lundi 24 septembre 2018 à 20:31
Je suis en train de lire son livre bravo pour la pertinence de son jugement ou il explique trés bien la situation actuelle de la France en retraçant la vrai histoire de notre pays
Tyrageosaure
- Lundi 24 septembre 2018 à 21:20
Si Zemmour avait vécu au 19° siècle,comme il le souhaite, il n'aurait certainement pas été heureux : il aurait eu affaire, lui et sa communauté à Édouard Drumont, le Zemmour de l'époque et toute la compagnie antisémite qui défendaient alors la France éternelle contre les hordes juives qui la "corrompaient".
Candide
- Lundi 24 septembre 2018 à 23:11
Donc la France est un pays rabbiquement antisemite (Et pour toujours,il y a des restes evidents n´est ce pas, meme si on peut douter qu´Amedy Coulibaly ait lu Drumont...), ca merite bien qu´on la transforme en paradis communautaire et multiculturel !

Faut juste s´equiper de cote de mailles, de pare balles et eviter les camions fous, mais c´est un moindre mal on vous dit !

Crix
- Mardi 25 septembre 2018 à 09:50
Zemmour a raison
Crix
- Mardi 25 septembre 2018 à 10:00
Le cancer de la france c 'est le communautarisme qui tue l'identité de la france,chacun ce réfugie dans ces origines,il y a un problème d 'intégration des immigrés en France,apprendre l histoire de France.
Michel Ange
- Mercredi 26 septembre 2018 à 09:05
L'origine de notre mal vient du regroupement familial instauré en 1976 par Giscard et sa clique, ces gens ont introduit le cheval de Troie, à présent nous sommes réellement dans la panade.
Les italiens, les espagnols, les arméniens, les polonais, les juifs étrangers, les asiatiques, se sont parfaitement assimilés au sein de notre Nation, mais certains ne pourront et ne voudront jamais se fondre en France. Quand vous voyez que ces gens là brûlent notre drapeau, siffle notre hymne, nous haïssent en nous traitant de sales Français, veulent nous imposer leurs us et coutumes du bled comment voulez-vous expliquer l'inexplicable ?
Le tout avec nos politicards qui s’aplatissent comme des crêpes devant ces énergumènes, sans compter toutes ces associations soit disant humanistes, qui se gavent avec notre argent.
N'oublions pas les enfants de la République comme Mérah et consorts ont tué nos enfants au nom de l'islam.
Candide
- Mercredi 26 septembre 2018 à 10:48
Zemmour prone l´assimilation qui est desormais impossible, de son aveux meme.

Regardez la HAINE que ca lui vaut des gens issus de l´immigration.
Et Il va faire une dedicace bientot avec 20 policiers pour le proteger ...de militants d´extreme gauche !

L´avenir de la France c´est la guerre ethnico religieuse (Parce que des musulmans se haissent parfois entre eux selon leurs origines ! Des noirs detestent des maghrebins ! ), et avec des traitres d´extreme gauche (Ou d´une partie de la droite) d´un coté contre des gens qui seront seuls, parce que l´etat sera impuissant.

Suffit que les supermarchés ferment et ca va aller vite.

L´origine de notre mal est bien plus ancienne.
(1815 sans doute, quand la France a echoué a imposer un modele au monde).
François BenMohamed
- Lundi 1 octobre 2018 à 10:58


Le polémiste très français, Eric Zemmour, a tenté de mettre fin à ses jours ce mercredi 14 septembre, apprend-t-on d’une source médicale. L’ancien chroniqueur de l’émission “On n’est pas couché” aurait posé sa tête sur un rail en attendant le passage du train dans le but manifeste de se suicider. Un modus operandi typiquement algérien comme en témoigne la chanson “Joséphine” de Reda Taliani où le chanteur tente de se tuer d’une façon similaire pour son amoureuse. Eric Zemmour en serait arrivé au suicide après avoir découvert qu’il était d’origine algérienne. Un secret que ses parents se sont gardés de lui révéler jusque-là de peur que leur fils “ne fasse une connerie”, lui qui croyait dur comme fer qu’il était plus français que Charles Martel.



Le polémiste essayiste aurait été pris de doutes quant à sa “francitude” en se regardant dans une glace. Pour mettre les choses au clair, il aurait consulté sa notice wikipedia. Et là, c’est le drame. Eric aurait découvert que non seulement il n’était pas français de souche mais qu’en plus il était d’origine algérienne, et cela aussi loin qu’il serait remonté dans son arbre généalogique. Pris d’un accès de démence, il serait sorti nu de sa maison en courant dans tous les sens : direction la voie ferrée où il aurait tenté de mettre fin à son existence par décapitation à l’algérienne. Un suicide pas très français, en somme.

Mais manque de bol, des passants l’auraient secouru juste à temps lui évitant ainsi une mort certaine. Selon des témoignages concordants, une fois mis à l’abri, Eric Zemmour aurait crié en sanglotant “maintenant que je suis devenu arabe, je rate jusqu’à mon suicide!!”. Si le Zemmour était mort, tout le monde aurait trouvé son compte : ça aurait fait un arabe de moins en France pour lui, et un Zemmour de moins (qui est toujours de trop) pour nous. A l’heure qu’il est, l’auteur du “suicide français” est interné dans un asile psychiatrique à Paris où il s’occupe comme il peut en écrivant des choses délirantes qui seront certainement compilées et publiées par son éditeur lors de la prochaine rentrée littéraire.

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio