Emplois fictifs au Parlement Européen : Marine Le Pen convoquée par les juges

Marine Le Pen
Alberto PIZZOLI / AFP

Marine Le Pen est convoquée par les juges concernant l'affaire des emplois fictifs du Rassemblement National au Parlement Européen. 

La présidente du Rassemblement national (ex-FN) Marine Le Pen est convoquée vendredi au tribunal de Paris pour être interrogée par les juges dans l'affaire des assistants présumés fictifs du parti au Parlement européen, qui lui a valu une mise en examen en juin 2017, a appris l'AFP de sources proches du dossier.

Arrivée dans la matinée au tribunal, Marine Le Pen doit être réentendue par les juges d'instruction qui l'ont mise en examen pour "abus de confiance" et "complicité d'abus de confiance", des faits qu'elle conteste formellement, selon ces sources. Lors de sa mise en examen, elle n'avait pas répondu aux questions des magistrats, se contentant d'une déclaration.

Vos réponses pour cet article

Vos réactions sur cet article

Michel Ange
- Samedi 13 octobre 2018 à 21:27
Tous les merdias ou du moins une bonne partie, ainsi que certains magistrats ont tout fait pour casser Fillon lors des dernières élections présidentielles, on a vu le résultat. (le lendemain de la parution du journal médiapart mettant en cause Fillon, le parquet lançait l'ouverture d'une enquête judiciaire aussi rapide qu'un éclair) A présent cette même chienlit veut "manger" Marine Le Pen à tout prix en essayant de la rendre inéligible.
Si c'était le cas, l'effet du boomerang fera son oeuvre.
Le pire dans cette affaire, c'est qu'elle doit se soumettre à une analyse psychiatrique. Nous y sommes à un retour de L'URSS dans le pays des soit disant droit de l'homme.
Moiacca
- Mardi 16 octobre 2018 à 00:35
Bien fait elle est un voleuse en plus
Monnerville
- Mardi 16 octobre 2018 à 01:46
Marine le pen ,c'est la poutine fémine une vraie patriote, pas une gouinasse ,une chance pour les descendent'es les propriaitaires de la gaule= la France !
Baskerville
- Mardi 16 octobre 2018 à 11:21
Tout à fait d'accord avec "Michel Ange": on peut plus magouiller tranquille dans ce pays...c'est une honte! Encore un coup des gauchistes, ça!

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio