Emmanuel Macron sur la tombe de sa grand-mère dans les Pyrénées

Emmanuel Macron sera aujourd'hui en visite dans les Hautes-Pyrénées pour fleurir la tombe de sa grand-mère.

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron au soir de sa réélection. (Thomas Coex / AFP)

Le président de la République, tout juste réélu, sera aujourd'hui dans les Hautes-Pyrénées pour fleurir la tombe de sa grand-mère. Un geste personnel et symbolique.

Une visite d'Emmanuel Macron "dans mes Pyrénées si chères"

Il y a quelques jours, une journaliste interrogeait Emmanuel Macron, lors de l’émission 10 minutes pour convaincre au cours du 20 heures de TF1, sur son premier geste symbolique au lendemain de sa victoire. Il avait répondu : "j’irai fleurir la tombe de ma grand-mère dans mes Pyrénées si chères."

En effet, Germaine Noguès, sa grand-mère maternelle, vivait à Bagnères-de-Bigorre dans les Hautes-Pyrénées. Elle est décédée en 2013, à l'âge de 96 ans. Sa tombe se trouve à Montgaillard, dans le secteur de la Mongie. "Ses grands-parents étaient sur Bagnères, explique Eric Abadie, berger tenant une auberge au sommet du col du Tourmalet, à la Mongie et ami d'Emmanuel Macron. Étant jeune, il venait les voir et il a encore de la famille ici."

 

"Il m’a envoyé un message à 2h45 du matin"

"On a une relation particulière, cela fait bien 30 ans que je le connais. Il venait au restaurant à l’époque, confie-t-il. Il vient chaque année nous rendre visite, soit durant le Tour de France soit pour skier. Emmanuel Macron essaie de venir une fois par an parce qu’il a ses attaches et qu’il aime bien le département et la région." Le président de la République doit aussi se rendre sur un petit marché, vers Barbazan.

"Il m’a envoyé un message à 2h45 du matin, il n’était pas encore au lit. Il m’a dit qu’il passerait me voir. On a toujours gardé ce lien. Il aurait pu nous snober et passer à côté, mais il est fidèle en amitié. On a la chance d’avoir un président qui a des attaches sur ce département. Il donne peut-être cette image extérieure d’être hautain, mais il n’est pas comme cela. C’est facile de critiquer les gens qu’on ne connait pas. Ce qu’il a fait sur le département, c’est énorme."

 

Retrouvez "Le coup de fil du Matin" chaque jour à 7h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter “le coup de fil du matin”