Emmanuel Macron reçoit le soutien de Villepin et… un coup de téléphone d’Obama

Emmanuel Macron

À trois jours du premier tour de la présidentielle, Emmanuel Macron s’est entretenu au téléphone avec Barack Obama, ancien président des États-Unis. Le candidat d’En Marche! a également reçu le soutien de Dominique de Villepin.

Encore inconnu du monde politique il y a trois ans, Emmanuel Macron est à trois jours d’un premier tour à l’élection présidentielle où de nombreux sondages le voient dans les deux premières places qualificatives pour le second tour. Après une trajectoire express dans les arcanes de l’Élysée puis au gouvernement, le fondateur du mouvement En Marche! a eu le temps de se faire quelques relations, comme en témoigne l’une de ses conversations téléphoniques ce jeudi. En effet, l’ancien ministre de l’Économie s’est entretenu au téléphone avec… Barack Obama, ancien président américain.

Barack Obama et son "attachement profond à la France"

Après quelques semaines loin des radars en Polynésie française, l’ex-président a en effet évoqué "l'importante élection présidentielle à venir en France", a indiqué un porte-parole d’En Marche!, précisant que l'objet de cet appel n'était pas d'apporter un soutien à Emmanuel Macron. Ce dernier a "chaleureusement remercié Barack Obama pour son appel amical", selon son équipe de campagne. BFMTV précise que la conversation a eu lieu vers 18h, en anglais et sans traducteurs, pendant environ 20 minutes. Une discussion lors de laquelle Barack Obama a rappelé son "attachement profond à la France". 

Villepin soutient Macron au dernier jour de la campagne

Par ailleurs, Emmanuel Macron devrait recevoir ce vendredi le soutien officiel de l’ancien Premier ministre français Dominique de Villepin. "L'idée est d'annoncer ce ralliement le dernier jour de campagne disponible", à savoir ce vendredi, dans une interview au Parisien, indique l'AFP. L’ancien locataire de Matignon (2005-2007) devrait détailler lors de cet entretien les raisons de son choix.

Sur le même sujet
Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio