single.php

Dominique Bussereau : "Alain Juppé, le meilleur choix pour le pays"

Par Jérémy Jeantet

Le député Les Républicains de Charente-Maritime, Dominique Bussereau, a répété sa préférence pour Alain Juppé en vue des primaires à droite et a tiré la sonnette d'alarme quant au manque de moyens des départements pour verser le RSA.

Dominique Bussereau était l'invité de Territoires d'Infos, dans le Grand Matin Sud Radio et sur Public Sénat. En vue de la primaire à droite en novembre prochain, le député Les Républicains de Charente-Maritime a affiché sa préférence pour Alain Juppé, "le meilleur choix pour le pays".S'il assure qu'il ne s'agit pas d'un "choix anti-Sarkozy", il explique que "tant qu'une partie de la droite et du centre courra derrière le FN, il montera".Egalement président de l'association des départements de France, Dominique Bussereau a tenu à alerter sur le situation économique des départements : "Il nous manque, tous les ans, 4 milliards d'euros pour le RSA. Si le Gouvernement ne donne pas 300 à 400 millions d'euros aux départements, il y aura de gros problèmes pour le verser. L'an dernier, 10 départements n'ont pas pu le payer. Cette année, il y en aura 40."Interrogé sur la situation d'Alstom, Dominique Bussereau estime que "le Gouvernement porte l'entière responsabilité des problèmes" de la société. Pour lui, "la présence de l'Etat dans une entreprise comme Alstom, c'est anachronique. Il faut regrouper l'industrie ferroviaire à l'échelle européenne."

L'info en continu
09H
08H
07H
21H
20H
19H
17H
16H
15H
14H
12H
Revenir
au direct

À Suivre
/