single.php

Dans sa circonscription, Richard Ferrand est devenu la cible de ses adversaires

Par Jérémy Jeantet

Depuis les révélations sur les pratiques immobilières de Richard Ferrand par le Canard Enchaîné, ses adversaires dans la 6e circonscription du Finistère ciblent le nouveau ministre de la Cohésion des Territoires.

Thumbnail

Les pratiques immobilières de Richard Ferrand et sa femme, révélées par le Canard Enchaîné, sont devenues la cible des critiques de tous ses adversaires.

Exemple avec Gaëlle Nicolas, candidate des Républicains : "C'est un comportement qui ne passe pas du tout auprès des électeurs, on le sent bien. Il y a beaucoup d’interrogations parce que c’est un élément qui est considérable et qui est à prendre en compte. Ça suscite une émotion réelle sur le territoire."

Quant à l'embauche, par Richard Ferrand, de son fils comme collaborateur parlementaire, ses opposants s'engouffrent déjà dans la défense très maladroite d'un des membres de son cabinet.

"Il a eu la maladresse de dire que les jeunes de centre Bretagne sont illettrés et ne savent pas se servir d’Internet, s'est ému Nathanaël Legeard, candidat écologiste soutenu par le PS. Je ne peux qu’appeler tous les électeurs et électrices de Centre Bretagne à voter pour le Centre Breton illettré et qui ne sait pas utiliser Internet que je suis pour faire battre Richard Ferrand aux prochaines législatives."

Ces propos ont depuis été condamnés par Richard Ferrand. Christian Troadec, lui, s'inquiète. Pour le candidat régionaliste, c'est l'image de tous les politiques qui va en pâtir.

"Ça pollue cette campagne, a regretté Christian Troadec. Les gens sont sous le choc et souvent écœurés de ce qu’ils lisent dans la presse. J’espère que ça ne fera pas le jeu des extrêmes, notamment du Front national. C’est en train de décrédibiliser un peu plus le monde politique et ce n’est pas bon du tout. Il y a plein d’élus qui font bien leur travail, qui ont des propositions à faire et j’espère faire partie de ceux-là."

Durement attaqué, Richard Ferrand ne compte pas pour autant lâcher sa circonscription et continue de faire campagne sur le terrain.

Un reportage de Baptiste Cordier pour Sud Radio

L'info en continu
20H
19H
18H
17H
16H
15H
13H
12H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/