Cyril Graziani : "L'Élysée a remis le couvercle sur les 'gilets jaunes' en pensant que ça ne repartirait pas"

Cyril Graziani, journaliste, coauteur (avec Cécile Amar) du livre Le peuple et le Président (Éditions Michel Lafon), était l'invité de Patrick Roger dans "L'Invité actu" le 4 mars 2019 sur Sud Radio.
Cyril Graziani, journaliste, coauteur (avec Cécile Amar) du livre Le peuple et le président (éditions Michel Lafon), était l'invité de Patrick Roger dans "L'invité de l'actu" le 4 mars 2019 sur Sud Radio.

Pour Cyril Graziani, journaliste et coauteur, avec Cécile Amar, du livre Le peuple et le président (éditions Michel Lafon), "pendant le mouvement des 'gilets jaunes', la République a effectivement tremblé". Cyril Graziani était l'invité de Patrick Roger le 4 mars 2019 dans "L'invité de l'actu" sur Sud Radio, à 8h10.

Cyril Graziani : "On est passé à un stade supérieur, celui de la haine"

Au cours de cet entretien avec Patrick Roger, Cyril Graziani a raconté deux épisodes révélateurs, pour Emmanuel Macron, de la gravité de la crise des "gilets jaunes". "Au lendemain du 1er décembre 2018, jour où les manifestants ont pris d’assaut l’Arc de Triomphe, Emmanuel Macron rentre d’Argentine. Son directeur de cabinet, Patrick Strzoda, l’accueille et lui dit cette phrase : 'Ça a été à deux doigts de tomber'. À quoi fait-il référence ? À la République et l’État, clairement", nous a raconté Cyril Graziani.

"Quelques jours plus tard, en sortant de la préfecture du Puy-en-Velay, Emmanuel Macron qui a déjà l’habitude d’entendre 'Macron démission', perçoit qu’on est passé à un stade supérieur, celui de la haine. Ce jour-là, il y a des gens qui courent à côté de la voiture du président en criant : 'Macron, crève !'. Normalement, il va au contact. Mais là, ses officiers de sécurité sentent le danger et lui disent : 'Surtout, ne sortez pas'. Ce soir-là, Emmanuel Macron a confié cet épisode à ses amis proches. Et il leur a notamment dit : 'Ils me tueront d’une balle et jamais d’autre chose'. Par là, il sous-entend qu’il ne dérogera pas à sa ligne", a poursuivi Cyril Graziani.

Cyril Graziani : "Le mouvement des 'gilets jaunes' risque de se relancer"

À la question de Patrick Roger de savoir si Emmanuel Macron et ses conseillers étaient désormais confortés de l’apaisement qui semble avoir pris le relais suite au mouvement des "gilets jaunes", Cyril Graziani a répondu : "Confortés, je ne sais pas. On a l’impression que, pour l’Élysée, la crise est totalement terminée. Ils ont remis le couvercle en pensant que ça ne repartirait pas. On le voit dans les déclarations qui sont faites ces derniers jours : pour le gouvernement, ceux qui sont dans la rue sont des 'complices' et forcément des personnes violentes".

"Toute la question est de savoir comment Emmanuel Macron va sortir du grand débat. Si le grand débat accouche d’une souris, je pense qu’on ira vers la relance du mouvement des 'gilets Jaunes'", a estimé Cyril Graziani.

Cliquez ici pour écouter "L’invité de l’actu" avec Cécile de Ménibus et Patrick Roger en podcast.

Retrouvez "L’invité de l’actu" du lundi au vendredi à 8h10 sur Sud Radio dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !

Sur le même sujet
Les rubriques Sudradio