single.php

Benjamin Griveaux tente de minimiser la bisbille avec le MoDem

Par Jérémy Jeantet (avec AFP)

Le porte-parole d'En Marche! a évoqué "une tempête dans un verre d'eau" pour qualifier le désaccord avec le MoDem qui a agité la journée de vendredi.

Thumbnail

Quand on prône le renouvellement, la moindre polémique sur les investitures aux législatives avec un parti ami peut prendre des proportions démesurées. Surtout quand la journée de vendredi, à 48h de la passation de pouvoir et de la prise de fonction officielle d'Emmanuel Macron, a été partagée entre les couacs parmi les candidats investis et les tractations avec le MoDem pour calmer la colère de François Bayrou.

En cette fin de semaine, En Marche! avait des allures de parti "comme les autres". Voilà pourquoi le mot d'ordre de Benjamin Griveaux, ce samedi matin, était de désamorcer la situation, alors qu'un accord a été trouvé tard dans la soirée, vendredi : "Aujourd'hui, les choses sont apaisées, des solutions ont été trouvées. Il y avait quelques endroits où il y avait des difficultés, mais c'était une tempête dans un verre d'eau."

Qui a tout de même donné lieu à de longues heures de tractations, vendredi soir, avant l'annonce d'un accord juste avant minuit. Un accord qui sera avalisé par la commission nationale d'investiture, dirigée par Jean-Paul Delevoye, a également indiqué Benjamin Griveaux.

L'info en continu
18H
17H
16H
15H
14H
13H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/