Avec Marine Le Pen, "Gare à vos épargnes !" prévient Julien Denormandie

Au lendemain du premier tour de l'élection présidentielle, Julien Denormandie, ministre de l'Agriculture, était l'invité du “petit déjeuner politique” sur Sud Radio.

Marine Le Pen
Julien Denormandie, interviewé par Patrick Roger sur Sud Radio, le 11 avril, dans "le petit déjeuner politique".

Marine Le Pen sera face à Emmanuel Macron pour le second tour de l'élection présidentielle, qui risque d'être serré. Julien Denormandie a répondu aux questions de Patrick Roger.

Julien Denormandie : avec Marine Le Pen, "Gare à vos épargnes !"

Emmanuel Macron est arrivé en tête au premier tour de l'élection présidentielle et améliore son score de 2017. "Hier soir, il y a plus d'électeurs qui ont voté Emmanuel Macron qu'il y en a eus il y a 5 ans, se réjouit Julien Denormandie. D'autant plus après 5 années marquées par un nombre de crises important". Par ailleurs, "près de 40 à 45% d'électeurs ont voté pour Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon et 25% qui se sont abstenus. Il faut aller à la rencontre de ces électeurs pour les convaincre que ce sont 2 projets totalement différents pour la France. Un projet qui croit dans la France, dans l'Europe, un projet du pouvoir d'achat. Un projet environnemental. Et un autre projet, qui va mettre à défaut l'épargne des Français", assure-t-il.
"Julien Odoul ment sur les chiffres de pôle emploi qui sont faux !, dénonce Julien Denormandie. On a créé 1 million d'emplois pendant ce quinquennat ! Factuellement, jamais le taux de chômage n'a été aussi faible ! D'ailleurs la question du chômage n'était plus un sujet dans cette campagne, souligne-t-il. Ça prouve que l'action du gouvernement vis-à-vis du travail a été bénéfique ! Inversement, on voit qu'on a un sujet sur le pouvoir d'achat essentiel. Notre responsabilité est de montrer en quoi le président Emmanuel Macron est celui du pouvoir d'achat et aucunement Marine Le Pen ! Avec Marine Le Pen, gare à vos épargnes !, prévient-il. Quand un projet n'est pas financé, à la fin, ce sont vos épargnes qui prennent !"

"Jean-Luc Mélenchon propose la planification écologique comme Emmanuel Macron"

Les jeunes de 18-34 ans ont majoritairement voté Jean-Luc Mélenchon. Pour Julien Denormandie, ce qui peut les convaincre, "c'est le débat sur l'environnement. Le changement climatique est le premier défi. Jean-Luc Mélenchon propose la planification écologique comme Emmanuel Macron. Les électorats peuvent se retrouver sur des valeurs et une vision en commun notamment sur la question environnementale. L'objectif du candidat Emmanuel Macron est d'aller 2 fois plus vite dans la lutte contre le changement climatique que le quinquennat qui vient de s'achever. Qui lui-même est allé 2 fois plus vite que le quinquennat précédent". "Certes, on n'est pas d'accord pour tout mais on peut se retrouver sur des points essentiels, notamment l'écologie".
"Le programme de Marine Le Pen est financé avec 2 réductions, tient à préciser Julien Denormandie. Arrêter les subventions aux énergies renouvelables et arrêter de payer l'Europe. Connaissez-vous un club où vous dites je suis membre mais je ne paye pas la cotisation ?, raille-t-il. Il y a un programme caché de sortie de l'Europe !", dénonce le ministre. L'Europe n'est pas aimée par beaucoup de Français aujourd'hui. "Vous pouvez aimer et en même temps être extrêmement exigeant, se défend-il. Qui peut croire que face à la Russie de Poutine ou pour le changement climatique, nous, tous seuls, nous pourrons peser ? La solution vis-à-vis de beaucoup des enjeux qui concernent notre jeunesse, ceux qui ont ces craintes, c'est l'Europe. Mais il faut en même temps se battre pour faire changer des choses en Europe".

Retrouvez "L’invité politique" chaque jour à 8h15 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger et Cécile de Ménibus.

Cliquez ici pour écouter "L’invité politique"