single.php

50 000 policiers et gendarmes mobilisés pour sécuriser les élections législatives

Par Jérémy Jeantet (avec AFP)

Le ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, a décidé de "reconduire le dispositif de sécurisation qui avait été mis en place à l'occasion de l'élection présidentielle".

Thumbnail

50 000 policiers et gendarmes seront mobilisés ce dimanche et dimanche prochain, pour les 1er et 2nd tours des élections législatives, a annoncé le ministère de l'Intérieur ce jeudi.

Dans un communiqué, Gérard Collomb indique avoir voulu "reconduire le dispositif de sécurisation qui avait été mis en place à l'occasion de l'élection présidentielle".

Ces forces de l'ordre seront chargées, avec les militaires de l'opération Sentinelle, de sécuriser l'ensemble des 67 000 bureaux de vote sur l'ensemble du territoire.

"Dans chaque département, sous l'autorité du préfet, un important travail d'analyse et de coordination a été réalisé avec les responsables de la police et de la gendarmerie nationales afin de préciser les modalités d'action", a ajouté le ministre.

Le premier tour des législatives, qui se déroule ce dimanche, intervient quatre jours après l'attaque au marteau d'un policier, légèrement blessé, sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame, perpétrée par un homme se réclamant de l'État Islamique.

Le premier tour de l'élection présidentielle, lui aussi, s'était déroulé quelques jours après une attaque qui avait coûté la vie au policier Xavier Jugelé sur les Champs-Élysées.

Depuis janvier 2015, les différents attentats commis en France ont coûté la vie à 239 personnes. La place Beauvau rappelle que l'ensemble de ses services "seront pleinement mobilisés à l'occasion de ce rendez-vous démocratique important, afin que chaque citoyen puisse librement et sereinement exprimer sa volonté dans le cadre du scrutin".

L'info en continu
20H
19H
17H
16H
15H
13H
12H
09H
08H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/