single.php

Parlons Vrai chez Bourdin : "Didier Deschamps prendra sa décision en janvier"

Par La Rédaction

Après la finale de la Coupe du monde, Didier Deschamps réfléchit à son avenir à la tête de l'équipe de France : Jean-Pierre Bernès était l’invité de Jean-Jacques Bourdin sur Sud Radio le lundi 19 décembre dans "Parlons Vrai chez Bourdin".

Deschamps
"Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast. FRANCK FIFE - AFP

"Parlons Vrai chez Bourdin" : Après le sacre de l'Argentine en battant la France en finale de la Coupe du monde, l'agent de Didier Deschamps, Jean-Pierre Bernès, revient sur ce match d'anthologie et l'avenir du sélectionneur de l'équipe de France.

"Parlons Vrai chez Bourdin" : "Ce match va rentrer dans l'histoire de la Coupe du monde"

Alors que l'équipe de France avait montré un visage séduisant tout au long de la compétition, les onze bleus ayant débuté la finale contre l'Argentine, dimanche 18 décembre, ont fait preuve d'apathie pendant les 70 premières minutes. Un comportement inexpliqué, notamment par le sélectionneur Didier Deschamps. "Dans le sport, il y a des choses inexplicables", réagit son agent, Jean-Pierre Bernès, pour qui la fatigue et la pression a pu jouer un rôle. "On a eu un jour de moins que l'Argentine pour se préparer", souligne-t-il.

Les bleus ont toutefois réalisé l'exploit de revenir à 2-2 à un quart d'heure de la fin du temps réglementaire. "Ce match va rentrer dans l'histoire de la Coupe du monde", prédit l'agent qui souligne "la bonne équipe d'Argentine" dès le début de la rencontre. Avec ce scénario, "la déception est encore plus grande", indique Jean-Pierre Bernès.

 

Didier Deschamps doit prendre "une décision personnelle"

Didier Deschamps a fait un pari osé, juste avant la mi-temps du match, en faisant sortir deux cadres de l'équipe. "Un grand management", selon son agent qui a vu l'équipe de France être transformée. Le sélectionneur, déjà champion du monde en 1998 en tant que joueur, puis en 2018 en tant qu'entraîneur, "prendra sa décision en janvier" quand à son avenir en équipe de France, annonce Jean-Pierre Bernès.

"Une décision personnelle, très importante pour son avenir professionnel", explique l'agent. En attendant, l'ancien capitaine des bleus réfléchit "sereinement", "en pleine forme", alors qu'il doit regagner la France dans la journée avec le reste du groupe. "La défaite fait partie du sport. On ne doit pas être abattu, la vie continue", estime-t-il.

Le journal L'Equipe a attribué une sévère note de 2/10 à l'arbitre de la finale, le polonais Szymon Marciniak. "Il n'a pas impacté de façon grave la rencontre mais il a laissé passer beaucoup de choses sur le comportement de certains joueurs argentins", commente Jean-Pierre Bernès. "Je ne l'ai pas trouvé à la hauteur", juge l'agent.

 

 

Prenez la parole en appelant le 0 826 300 300

Retrouvez "Parlons Vrai chez Bourdin" du lundi au vendredi de 10h30 à 12h30 sur Sud Radio et en podcast.

Cliquez ici pour retrouver l’intégralité de  “Parlons Vrai chez Bourdin”

L'info en continu
19H
18H
17H
16H
12H
11H
10H
Revenir
au direct

À Suivre
/