single.php

Mediator: le parquet demande un procès pour les laboratoires Servier et l'ANSM

Par Mathieu D'Hondt avec AFP

Le parquet de Paris a demandé ce mercredi le renvoi des laboratoires Servier et de l'Agence du médicament, dans le cadre de l'affaire du scandale du Mediator.

Thumbnail

Nouveau rebondissement dans le volet judiciaire du scandale du Mediator. Le parquet de Paris a demandé ce mercredi le renvoi, devant le tribunal correctionnel, des laboratoires Servier et de l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Ce renvoi fait suite à la décision de la La cour d'appel de Paris de rejeter les derniers recours déposés par l'institution pharmaceutique.

La justice a donc décidé de renvoyer en procès le célèbre groupe pour "tromperie aggravée, escroquerie, blessures et homicides involontaires et trafic d'influence". Le parquet a également requis le renvoi de l'ANSM pour "blessures et homicides involontaires".

Au total, ce sont pas moins de onze personnes morales et quatorze personnes physiques - dont l'ancien numéro deux du groupe Jean-Philippe Seta et l'ex-sénatrice UMP Marie-Thérèse Hermange - qui sont renvoyées en correctionnelle dans cette affaire.

Maître Charles Joseph-Oudin, avocat des parties civiles, s'est félicité de cette décision rappelant que "la première plainte (avait) été déposée en décembre 2010 par une victime aujourd'hui décédée des suites de sa valvulopathie imputable" au médicament. Ce procès se tiendra sans le fondateur du groupe Jacques Servier, décédé en 2014 à l'âge de 92 ans.

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/