single.php

La justice ne rigole pas avec Dieudonné

Par Salim Ould Bakar

Ce vendredi, le parquet a confirmé que le polémiste avait été mis en examen le 10 juillet dernier pour fraude fiscale, blanchiment et abus de biens sociaux.

En avril dernier, une information judiciaire a été confiée au juge Renaud van Ruymbeke, elle portait sur les mouvements fonds et le patrimoine de Dieudonné mais aussi pour organisation frauduleuse d'insolvabilité et escroquerie. L'humoriste n'a cependant pas été mis en examen pour ces deux derniers chefs d'accusation.Fin janvier, lors de l'enquête préliminaire, les policiers de l'Office anticorruption avaient découvert 650 000 euros en liquide à son domicile. Son avocat David Stefano avait alors déclaré qu'il s'agissait des recettes liées à la billetterie du spectacle de son client. D'autres détails ont attiré l'attention des enquêteurs comme ces 400 000 euros envoyés au Cameroun ( pays d'origine de Dieudonné) ou les conditions dans lesquelles la société de production de l'artiste, gérée par sa compagne a racheté pour la somme de 550 000 euros une propriété de l'humoriste, qui avait été saisie et mise aux enchères en raison d'une dette fiscale d'environ 900 000 euros.Dieudonné est cité dans d'autres affaires, le 26 novembre, il sera jugé à Paris pour un appel aux dons lancé sur Internet afin de payer ses condamnations ce qui est interdit par la loi. En janvier prochain, il sera jugé pour incitation à la haine raciale après des propos sur le journaliste Patrick Cohen.

L'info en continu
01H
00H
22H
20H
19H
16H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/