les femmes plus heureuses seules

Une étude montrerait que les femmes se sentent plus heureuses sans conjoints ni enfants, ben dites donc c’est sérieux ?

Oui cette étude la London School of Economics est étonnante car nous avons toujours cultivé l’image de la femme dont le rôle est de s’occuper des autres, qui ne peut pas vivre seule et a besoin d’un mari, qui ne s’épanouissait que dans la maternité. Toute notre culture est basée sur ce rôle. La femme au foyer à nourrir et soigner les autres, l’homme dehors à diriger et conquérir. Depuis la libération féminine, on en est un peu revenu mais n’empêche que la société n’évolue manifestement pas aussi vite que les femmes à qui on continue de dire « mais quand vas-tu te marier ? Et le bébé c’est pour quand ? »

Cette étude montrerait donc que ce n’est pas si vrai que ça ! Ce qu’elle a d’intéressant c’est qu’elle montre que les femmes n’osent pas encore dire ce qu’elles ressentent vraiment. L’étude explique que si l’on parle avec une femme mariée en présence de son conjoint, elle se dit heureuse, tout va bien. Mais quand le conjoint sort, tout change, et elle se dit souvent très malheureuse. Ce qui montre qu’elle a encore du mal à avouer les choses devant les autres. Avec toutes sortes de comparaisons de données, l’étude montre aussi qu’en plus elles vivent plus longtemps quand elles sont seules

Ca aussi, on nous a toujours affirmé le contraire ! Oui on nous a toujours dit que pour vivre longtemps il faut mieux être mariés. C’est vrai pour les hommes. Le mariage leur apporte le calme et la sécurité. Ils prennent moins de risques financiers, se soignent mieux, travaillent plus et vivent plus longtemps. La situation s’inverse pour les femmes. La charge mentale est telle qu’elles s’épuisent psychologiquement et physiquement est qu’elles sont moins épanouies et vivent moins longtemps

Conclusion : il ne faut pas que les femmes se marient ? L’étude est très claire : le mariage : bonheur pour les hommes, malheur pour les femmes. Arrêtons de mettre la pression aux femmes de 40 ans célibataires car elles ont raison, ne vous mariez pas les filles !