single.php

La réponse de Philippe Bilger à Marine le Pen

« Il y a, peut être, en France, un gouvernement des juges », c'est l'affirmation de Marine le Pen. Philippe Bilger lui répond.

 

Thumbnail

Objectivement, je ne crois pas qu'elle ait raison. Je vais attirer votre attention sur le fait que quel que soit le pouvoir en place, lorsque des politiques sont mis en cause, c'est souvent leur premier argument. Ils prêtent alors aux magistrats un pouvoir qu'ils ne possèdent pas et dont ils ne désireraient pas profiter de cette manière. À mon sens, le deuxième argument qui la contredit, est que les magistrats ne créent pas les affaires dont-ils sont saisies. On le voit, par exemple, avec François Fillon, c'est à la suite d'un article du Canard Enchaîné qu'une enquête a été ordonnée. On n'aurait pas compris que la justice n'agissent pas après de telles révélations.

Troisièmement, et cela renvoie à quelque chose de préoccupant dans la France démocratique, c'est une certaine ignorance judiciaire. On peut l'admettre de la part du commun des citoyens, mais pas des politiques. Il y a l'ordre politique, ainsi que l'ordre judiciaire, qui est radicalement différent et qui permet à la magistrature d'enquêter et d'instruire. Elle peut se limiter, par une sorte de réserve, compte tenu de cette période spéciale, mais si l'on prétend par « gouvernement des juges », qu'il y a un pouvoir malsain souhaitant peser sur le cours politique des choses, c'est absurde.

Le minutage dont fait preuve le calendrier judiciaire ne me parait pas être en question. On pourrait surtout s'interroger sur les motivations du Canard, qui publie cette longue enquête sur Fillon à un moment aussi critique, mais à l'instant où l'article est publié, la justice n'a pas d'autres moyens que d'enquêter sur cette information. Pour le reste, je n'ai pas de certitudes, on parle d'accélération, mais c'est le résultat de certaines investigations, qui créent cette impression. En tout cas, je dénie la validité de l'expression, « gouvernement des juges ».

L'info en continu
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/