single.php

France-Uruguay et Brésil-Belgique : deux affiches bien différentes

Comme tous les jours pendant la Coupe du monde de football en Russie, notre consultant Sud Radio Pascal Dupraz nous livre son analyse. Ce jeudi, place aux quarts de finale de demain, avec notamment le très attendu France-Uruguay.

Thumbnail

On en salive déjà et on espère que ces quarts de finale vont nous apporter des matches de haut niveau. Les oppositions sont complètement différentes, et je pense que le match Brésil-Belgique sera beaucoup plus ouvert que France-Uruguay. Ça ne veut pas dire qu’on risque de s’ennuyer, mais la France aura devant elle une équipe qui est capable de défendre dans ses 30 mètres, organisée en 4-4-2, avec une capacité à contrer très rapidement.

Il est vrai que Cavani risque de ne pas jouer et d’être remplacé par Stuani, mais les Uruguayens sont très forts défensivement et capables de plier pendant 90 minutes sans jamais rompre. À la France de mieux jouer ce type de matchs que lors des matches de poule, où elle était en difficulté face à des blocs bas. On doit considérer que Mbappé, Griezmann et Giroud ont aujourd’hui trouvé leur marque, et on espère tous que la France soit capable de percer le verrou uruguayen.

Il y a une incertitude quant au remplacement de Matuidi, suspendu. Je penche davantage pour Tolisso que pour Lemar, qui a fait un troisième match contre le Danemark de petit niveau. Il a peu écarté et est toujours rentré dans l’axe, et Deschamps a dû le voir.

Je trouve que l’arbitrage est très bon depuis le début du Mondial, mis à part quelques couacs. Il faut faire confiance au corps arbitral, aidé en plus par la vidéo. Très franchement, le niveau s’est beaucoup amélioré. Les arbitres sont aujourd’hui capables de courir autant que les joueurs et c’est ce qui fait la différence puisqu’ils sont près des actions.

Réécoutez en podcast l’édito de Pascal Dupraz dans le Grand Matin Sud Radio

 

L'info en continu
04H
23H
22H
20H
19H
18H
17H
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/