Maillot des Bleus à deux étoiles : "Just do it in France"

Un mois après la victoire de l'équipe de France en Coupe du Monde, les maillots des Bleus sont enfin disponibles à la vente ! Mais ces tuniques bordées de deux étoiles ne plaisent pas à tout le monde... Yves Jégo, ancien ministre et président fondateur de la certification "origine garantie France", était sur Sud Radio pour expliquer ce qui lui posait problème. 

Thumbnail

Près d’un mois après la victoire de la France en Coupe du Monde, les maillots des Bleus à deux étoiles commencent à arriver au compte-goutte dans les magasins. Produits par l’équipementier Nike, il n’y en a que 30 000 en stock pour l’instant.

Mais voilà, pour l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, Yves Jégo, il y a un gros hic : les maillots ne sont pas fabriqués en France. Vendus entre 85 et 140 euros selon le modèle, ils seraient fabriqués pour la plupart en Thaïlande à des coûts très bas. Nike refusant de communiquer sur les montants de fabrication, il est très difficile d’estimer exactement leur marge de profit.

Yves Jégo a donc décidé de prendre la plume et d’écrire à Noël Le Graët, le président de la Fédération française de football (FFF), pour lui demander que des séries de maillots soient faits en France. "Je pense que la victoire des Français à la coupe du monde devrait avoir des retombées économiques pour le pays. Il y a des entreprises en France qui sont parfaitement capables de produire des vêtements de qualité tout en restant compétitifs. Nous ne sommes pas condamnés à acheter du low-cost à l’autre bout de la Terre" explique le président fondateur de la certification "origine garantie France".

Pour l’instant, il n’a pas reçu de réponse mais il ne désespère pas : "Chacun a une arme dans sa poche : une carte bleue". Lui de son côté, ne va pas acheter le maillot à deux étoiles et espère que le mouvement sera suivi. Loin d’un appel au boycott, Yves Jégo souhaite simplement remettre les entreprises françaises à l’honneur. Et pour mener son combat, l’ancien député à déjà trouvé son slogan : "Just do it in France".