Les instituts de beauté Guinot après le confinement - Sud Radio à votre service avec Fiducial

Les instituts Guinot, espaces de bien-être pour les soins du visage, du corps et des épilations vont rouvrir à partir du 11 mai. Édouard Falguières, directeur de franchises France et international pour le groupe Guinot-Mary Cohr, était ce matin l’invité de Sud Radio à votre service.

Hier soir, le ministère du travail a publié un protocole national de déconfinement pour les entreprises, afin d’assurer la sécurité des salariés.

 

Les instituts Guinot vont donc rouvrir à partir du 11 mai.

 

Pour Édouard Falguières, c’est un soulagement de savoir qu’ils vont pouvoir rouvrir. Mais cela implique aussi de nouvelles méthodologies à mettre en place, dans la pratique de soins comme dans l’organisation des espaces, ainsi que dans l’apprentissage des gestes barrières aux personnels.

Sans cette réouverture des soins du visage, les instituts Guinot auraient été confrontés à un vrai problème de rentabilité car, selon les mots d'Édouard Falguières : "Tous nos instituts réalisent environ 50 % de leur chiffre d’affaires avec le soin du visage, alors que cela ne représente que deux à trois rendez-vous sur dix."

"Les instituts vont devoir se réinventer" - Édouard Falguières

Le directeur de franchises du groupe participe également à un groupe de travail pour la mise en place d’une norme AFNOR sur la sécurité et l’hygiène en institut de beauté.

L’ensemble de la profession œuvre pour donner des garanties à la clientèle, au personnel comme aux autorités.

Comme le dit Édouard Falguières, "Les instituts vont devoir se réinventer"

Sud Radio à votre service dans Le Grand Matin Sud Radio à 6h50 avec FIDUCIAL.

Abonnez-vous au podcast