Youtube censure le clip de la chanteuse Suzane

Invitée ce jeudi du Loft Music Sud Radio d’Yvan Cujious pour présenter son nouveau single « Clit Is Good ». Suzane revient sur la censure de son clip réalisé par Charlotte Abramow. Clit Is Good c’est le nom du nouveau titre de Suzane. L’artiste récompensée de la Victoire de la Musique en 2019 dans la catégorie « […]

SUZANE SUD RADIO
SUZANE SUD RADIO

Invitée ce jeudi du Loft Music Sud Radio d’Yvan Cujious pour présenter son nouveau single « Clit Is Good ». Suzane revient sur la censure de son clip réalisé par Charlotte Abramow.

Clit Is Good c’est le nom du nouveau titre de Suzane. L’artiste récompensée de la Victoire de la Musique en 2019 dans la catégorie « Révélation Scène ». Une chanson électro-pop conçut comme une ode aux plaisirs féminins, et urgente à défendre.

« Le clitoris a été représenté pour la première en 2005 et en 2017 dans les livres d’écoles,  je crois qu’on sait tous dessiner un pénis, par contre je ne suis pas sûr qu’on sache faire la vulve ».

La vidéo réalisée par Charlotte Abramow déjà à l’œuvre du clip Balance ton quoi d’Angèle, représente 3 actrices dont Victoria Abril découvrant et prenant du plaisir avec  leur corps. Un clip qui n’a pas plus visiblement à YouTube, censuré 4 jours après sa sortie.

« Les gens ont commencé à regarder ce clip-là, l’algorithme a commencé à bouger et YouTube a censuré le clip au bout de 4 jours, parce qu’incitation à la caresse, caractère sexuel. ».

https://www.youtube.com/watch?v=WoX4adG2RbA

 

Un étonnement pour Suzane et son entourage

« Je crois qu’aujourd’hui des jeunes de moins de 18 ans se retrouvent beaucoup plus facilement sur des sites porno que sur mon clip. Je trouve ça dommage, puisque ce qu’on montre, c’est le plaisir féminin. Ce geste qui est naturel c’est dommage de le censurer, en conclusion ça équivaut à dire que c’est encore tabou. »

https://youtu.be/NQeGnIg5GEQ

Clit Is Good annonce le deuxième album de Suzane et une tournée dont un passage à l’Olympia le 22 septembre prochain.

Retrouvez l'émission complète  ICI