Thomas Morales, un amoureux nostalgique de la belle automobile

Thomas Morales
Thomas Morales, journaliste, critique et écrivain, interviewé par Cécile de Ménibus dans “Cinq questions pour tout savoir” sur Sud Radio, à 9h45. SUD RADIO

Thomas Morales, journaliste et auteur du livre Éloge de la voiture - défense d’une espèce en voie de disparition (Editions du Rocher), était l’invité de Cécile de Ménibus le vendredi 5 octobre sur Sud Radio dans la matinale, à retrouver du lundi au vendredi à 9h45. Il y présente son amour pour les belles voitures, disparues au fil du temps avec le règne de la voiture "utile".

 

L’automobile, cet art de vivre en voie de disparition

La voiture en France est indispensable: 85% des transports de personnes et de marchandises se font par la route. Le temps de la voiture plaisir a laissé place à la voiture utile.

Si l’automobile n’est pas en voie de disparition, la passion et le lien très fort entre l’automobiliste et la voiture a disparu au fil du temps, raconte Thomas Morales. "L’objet automobile a changé de nature. Avant quand on achetait une voiture c’était une fête, un évènement, maintenant la voiture se vend par location, comme un smarthpone".

"Je milite pour la belle auto, celle des trente glorieuses"

Aujourd’hui avec le règne des SUV, toutes les voitures se ressemblent. Cette carrosserie sans caractère, ni âme, dépasse cet amoureux de la belle automobile. La voiture préférée de Thomas Morales? La Mercedes 300 SL avec ses ailes papillons.

A travers ce désintérêt pour la beauté de l’automobile, on assassine d’une certaine manière la culture française, répond Thomas Morales à Cécile de de Ménibus. En France, à chaque élection présidentielle, on regardait la voiture des présidents : De Gaulle avec la DS, Georges Pompidou avec la Porsche 356. 

 

Cliquez ici pour écouter le podcast de ”Cinq questions pour tout savoir” avec Cécile de Ménibus.

Retrouvez “Cinq questions pour tout savoir“ du lundi au vendredi à 9h45 sur Sud Radio, dans la matinale de Cécile de Ménibus et Patrick Roger.


Sur quelle fréquence écouter Sud Radio ? Cliquez-ici !

 

Les rubriques Sudradio