Disparition d'Alain Bashung : l'hommage d'André Bercoff dix ans après

Alain Bashung est disparu il y a déjà dix ans, en 2009. Pour lui rendre hommage, André Bercoff et Céline Alonzo reçoivent Boris Bergman et Richard Mortier, qui ont travaillé à ses côtés pendant des années. 

Thumbnail

Richard Mortier et Boris Bergman, guitariste et parolier d'Alain Bashung, étaient les invités d’André Bercoff vendredi 15 mars sur Sud Radio dans son rendez-vous du 12h-13h, "Bercoff dans tous ses états". 

À cette occasion, Boris Bergman se souvient de leur première rencontre, et nous la livre : "Il est venu à la maison, on a écouté plusieurs paroles de chanson ensemble, on s'était mis la tête dans le même bol, on avait le même livre de chevet, un livre de science-fiction, on était déjà en phase". 

C'est la chanson "Oh Gaby" qui a sauvé Alain Bashung de la banqueroute

À l'époque de la sortie de la chanson "Oh Gaby !", leur première collaboration, plusieurs radios ont refusé de la programmer, car les paroles n'étaient pas faciles, précise André Bercoff.

"C'est RTL qui a accepté de la programmer en premier, parce qu'ils avaient déjà passé d'autres chansons d'Alain avant. Même chose du côté de France Inter. Le titre a mis huit mois à devenir ce qu'il est devenu, un succès populaire. C'est sa programmation sur Europe 1 qui l'a propulsé".

 

Cliquez ici pour écouter l’invité d’André Bercoff dans son intégralité en podcast.

 

Retrouvez André Bercoff et ses invités du lundi au vendredi sur Sud Radio, à partir de midi. Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !