L'art de la fessée, les conseils de Brigitte Lahaie

Brigitte Lahaie Love Conseil
Tous les conseils de Brigitte Lahaie sont sur Sud Radio Brigitte Lahaie Love Conseil

La fessée fait souvent parler d’elle. Dans le SM soft c’est une pratique qui a le plus la cote. On est bien souvent autant attiré par elle, qu’elle nous intimide. Alors comment et quand faut-il la donner ? 

Évidemment lorsqu’on parle de fessée on pense au châtiment corporel infligé à l’enfant. Il est question de l’interdire… Et en effet il est nécessaire de faire prendre conscience aux parents que la punition corporelle n’est pas la bonne solution. Mais tout ça pour dire que : on peut se demander si la fessée entre adultes consentants ne serait pas une réminiscence de nos souvenirs d’enfants. Car combien d’enfants cherchent à provoquer leurs parents jusqu’à obtenir une réaction certes souvent un peu trop réactive ?

La fessée, un art érotique

Revenons aux adultes, la fessée fait partie des jeux érotiques SM soft, comme la morsure, la griffure sauf qu’elle entre presque dans ce qu’on pourrait appeler un art érotique. Donner une fessée n’est pas à la portée de tous. Les fesses sont de toute façon une zone érogène mais aussi une partie du corps qui excite. Quant à la punition entre adultes, elle ne peut pas se donner sur n’importe quelle partie du corps. Pour que cela fasse du bien psychiquement sans faire mal physiquement, il faut taper sur une partie charnue et quoi de mieux que le fessier qui est tout de même le muscle le plus puissant du corps humain. De plus nous sommes près du sexe. Tous les fantasmes sont permis !

Se mordre, se faire du mal, toute proportion gardée et dans un consentement mutuel, nous renvoie à notre condition animale. Le mâle aime mordre l’encolure de la femelle chez de nombreuses espèces animales. Symboliquement on pourrait parler de rapports de dominant/dominé. Et ce sont plutôt les femmes qui apprécient cette pratique, à condition que tout soit pratiqué dans les règles de l’art. 

Il faut savoir donner une fessée avec le creux de la main puis, caresser la croupe avec la même délicatesse. Ce chaud et froid a un pouvoir excitant. Mais attention toutes les femmes ne sont pas aptes à apprécier la fessée. Je conseille toujours dans un premier temps de donner une légère tape sur les fesses pour voir quelle sera la réaction de la partenaire. Si elle réagit positivement alors seulement la fessée pourra devenir un jeu érotique. Quant aux hommes, ils sont nettement plus rares à l'apprécier et généralement ceux qui en sont adeptes veulent souvent des jeux plus forts pour se sentir vraiment soumis. Enfin, passer au martinet ou autre accessoire, c’est entrer dans des jeux déjà plus SM que soft et là, c’est une autre approche… 

Brigitte Lahaie

Les rubriques Sudradio