Doit-on séparer jouissance clitoridienne et vaginale ? La réponse de Brigitte

Voilà bien encore une idée d’hommes ! C’est d’ailleurs bien plus souvent des sexologues hommes qui m’ont expliqué qu’il y avait une différence fondamentale entre un orgasme clitoridien et un vaginal… 

Thumbnail

Je me souviens même de celui qui appelait « orgasme », le plaisir abouti qui venait du vagin tandis qu’il ne s’agissait que de jouissance lorsqu’il était obtenu par stimulation clitoridienne. Etait-il macho ? J’en ai bien peur, en tout cas il était nuisible et je ne l’ai jamais plus invité à mon émission.

Le plaisir féminin est pluriel

En tant que femme, compte tenu de ma propre expérience mais surtout de toutes les confidences que j’ai entendu de la part de mes consœurs, le plaisir féminin est complexe. Quant à l’orgasme, il peut même s’obtenir par stimulation des mamelons. Ce qui compte, c’est bien d’y parvenir et toutes ces théories sur l'orgasme féminin risquent fort de compliquer les choses au lieu d’aider les femmes à laisser leur corps vibrer.

Si en effet, il est utile d’aider une femme à comprendre comment elle fonctionne et la guider afin qu’elle lâche prise, tout conseil trop général perturbe les femmes. La norme en matière de sexualité est souvent nuisible à l’équilibre individuel. Dans ce cas précis, séparer jouissance clitoridienne et vaginale poussent les femmes à chercher le bon orgasme et donc, les font entrer dans la performance. Aujourd’hui, il n’est pas rare que certaines d’entre elles aillent consulter pensant justement ne pas avoir d’orgasme alors qu’elles connaissent une jouissance d’une certaine manière. Alors mesdames, prenez le plaisir comme vous voulez et messieurs donnez-leur également comme vous pouvez.

Brigitte Lahaie