single.php

Violences, poubelles incendiées, mairie attaquée... récit d'une journée de chaos en France

Par Maxime Trouleau

La France a vécu une journée chaotique ce jeudi 23 mars. Les contestations contre la réforme des retraites ont viré parfois au drame.

Ce n'est pas tout à fait un record mais les chiffres de la 9e journée de mobilisation contre la réforme des Retraites de ce jeudi 23 mars sont importants. Ils étaient 3,5 millions de manifestants selon la CGT, 1,1 million selon la Police... avec des rassemblements qui ont parfois viré au chaos.

La mairie de Bordeaux prise pour cible, le maire "choqué"

À Bordeaux, ce jeudi soir vers 21 heures, la mairie de Bordeaux a été prise pour cible avec la porte du mur d’enceinte en flamme devant des casseurs heureux et quelques manifestants médusés. Sauf qu'à 21 heures, le dispositif de sécurité avait été levé explique Pierre Hurmic, le maire de Bordeaux devant la presse qui s'est dit "choqué".

Une peu plus tôt dans la journée, à Nantes, les Nantais ont vécu les mêmes scènes de chaos. Le tribunal administratif a été caillassé. Des individus sont même entrés à l'intérieur du bâtiment. Ce tribunal, dévasté, a été contraint de fermer ce vendredi matin. À Rouen , on retiendra malheureusement cette image glaçante de cette manifestante, le pouce arraché, lors d’échauffourées avec les forces de l’ordre.

À Paris, 200 incendies recensés et un drame évité de peu

À Lorient, des jeunes encagoulés ont attaqué le commissariat de la ville aux cocktails molotov. Et les forces de l’ordre ont été hués. Des heurts constatés à Toulouse, à Rennes, Lyon, Lille. Pas une ville n'a été épargnée. Des casseurs qui ont fait de gros dégâts notamment à Paris avec 200 incendies de poubelles.

Des incendies qui ont engendré un coup de frayeur avec des flammes qui ont faillit bruler un immeuble. Plusieurs personnes ont aidé les sapeurs pompiers de Paris à éviter le pire. Plus tôt dans la journée, les affrontements avaient été violents dans la capitale dans le secteur de l'Opéra Ganier. En fin de soirée, des brigades cynophiles ont même été appelés pour faire déplacer les deniers manifestants encore dans les rues de Paris après 21 heures. Une journée de chaos partout en France.

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
13H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/