single.php

Des troupes de l'OTAN en Ukraine ? "Pas exclu" selon Emmanuel Macron

Par Maxime Trouleau

Dans une prise de parole, Emmanuel Macron a évoqué la possibilité d'envoie de troupes de l'OTAN en Ukraine. "Ce n'est pas exclu", a-t-il précisé.

C'est une phrase qui a surpris. Ce lundi soir, Emmanuel Macron recevait à l'Élysée 27 chefs de l'État et des diplomates notamment américains et canadiens. Et après une réunion de plusieurs heures, le président français a pris la parole, évoquant l'idée d'un possible déploiement de troupes de l'OTAN sur le sol ukrainien.

Le temps "nécessite notre sursaut à tous"

L'évocation même de l'idée de la part du locataire de l'Élysée est une étape inédit de franchie dans cette guerre. Pour l'instant, "rien n'est exclu" mais le temps "nécessite notre sursaut à tous" et "implique des décisions fortes" a souligné Emmanuel Macron alors que la guerre en Ukraine a entamé sa 3e année de combats.

Cette déclaration est-elle une prise de position personnelle et peut-elle impliquer la France ? Emmanuel Macron assume une "ambiguïté stratégique" et n'évoque pas précisément le rôle de la France.

"C'était une réunion de combat"

Le Premier ministre slovaque Robert Fico affirme de son côté que "plusieurs États membre de l'OTAN et de l'Union Européenne envisagent d'envoyer leurs soldats en Ukraine sur une base bilatérale". En clair, il se pourrait que chaque pays puissent prendra la décision avec l'Ukraine d'envoyer des soldats sur le terrain. "C'était une réunion de combat" a même qualifié Robert Fico.

Tout cela reste pour le moment totalement hypothétique. La situation sur le terrain reste tout de même inquiétante pour l'Ukraine à en croire Volodymyr Zelensky. Depuis le début des affrontements, l'Ukraine a perdu 31.000 soldats alors que 30 % du « million d’obus que l’Union européenne » avait « promis » à son pays n'ont toujours pas été livrés.

L'info en continu
21H
20H
18H
17H
16H
15H
14H
Revenir
au direct

À Suivre
/