single.php

Débat Attal - Bardella : nouvelle génération politique

Par Jean Baptiste Giraud

Un duel Bardella-Attal était organisé sur l'antenne de France Télévision. Que penser de ce débat en vue des élections européennes ?

débat
Jordan Bardella du Rassemblement national et principal candidat aux élections européennes du 9 juin, et Gabriel Attal, Premier ministre avant le débat organisé par la journaliste Caroline Roux sur la chaîne de télévision publique France 2, le 23 mai 2024 à Aubervilliers, près de Paris (Thomas SAMSON - POOL/AFP)

Que faut-il retenir du débat télévisé entre les deux jeunes représentants du Rassemblement Natioanal et de Renaissance ?

"Un débat d'une bonne tenue"

Quid de la forme ? "Sur la forme, cela aura été un débat utile, estime Ambroise Méjean, président des Jeunes avec Macron. Cela aura permis aux Français de voir les différences entre nos deux partis politiques de manière extrêmement claire. Avoir des responsables politiques jeunes sur le plateau, c’est quelque chose que l’on n’a pas l’habitude de voir."

"Que l’on soutienne l’un des candidats ou aucun des deux, je pense que cela aura été un débat d’une très bonne tenue, estime Pierre Romain Thionnet, président Jeunes RN. Respectueux dans l’immense majorité des cas, hormis quelques petites piques. Cela aura permis d’opposer un projet, le nôtre, à un bilan, celui d’Emmanuel Macron depuis sept ans."

 

 

 

Une dimension générationnelle

Ce type de débat peut-il réconcilier certains jeunes avec la politique ? "Oui, de par l’âge de ceux qui ont débattu, la dimension générationnelle, juge Pierre Romain Thionnet. Sur le fond, projet contre projet, avec des propositions de chaque côté. Il y a quand même eu moins d’anathèmes, même si certaines attaques auraient pu replonger le débat politique dans ce qu’il ne devrait plus être."

"Sur le contenu du débat, on ne sera évidemment pas d’accord. Cela aura permis de rentrer dans le fond du sujet sur un certain nombre de propositions, pour Ambroise Méjean, président des Jeunes avec Macron. Aujourd’hui, 75% de jeunes ont l’intention de s’abstenir aux élections européennes. Ce débat montre qu’il y a des jeunes qui s’engagent et qu’ils ont des idées sur la jeunesse."

Retrouvez "C’est à la Une" chaque jour à 7h10 dans le Grand Matin Sud Radio avec Patrick Roger.

Cliquez ici pour écouter "C'est à la une"

 

L'info en continu
10H
09H
08H
07H
04H
23H
21H
20H
Revenir
au direct

À Suivre
/