Tour de France : un Français en jaune sur les Champs-Elysées ?

Pascal Chanteur, consultant Sud Radio, ancien coureur professionnel, président de l’UNCP, le syndicat français des coureurs cyclistes, se projette sur le futur podium du Tour de France le 22 juillet sur l’antenne de Sud Radio.

Thumbnail
Tour de France : pas de Français sur le podium

Dans une semaine pile, le Tour de France aura un nouveau vainqueur, mais à ce jour, personne ne sait qui arrivera en jaune sur les Champs-Elysées. Les Pyrénées ont rendu leur verdict : Julian Alaphilippe reste en jaune, Thibaut Pinot nous fait le coup de la remontée fantastique, après le Tourmalet.

 

Qui et dans quel ordre ?

Un Tour de France de dingue ? Cela faisait cinq ans que deux Français n’avaient pas figuré dans les premières places du classement général, en troisième semaine de course. Au départ de Bruxelles, imaginait-on un tel scénario ? "Non, il faut se rendre à l’évidence, on n’était pas au point de s’imaginer d’avoir deux Français sur le podium à Paris, ce qui aujourd’hui est tout-à-fait probable", estime Pascal Chanteur, consultant Sud radio, ancien coureur professionnel, et président de l’UNCP, le syndicat français des coureurs cyclistes.

Mais dans quel ordre et qui ? Thibaut Pinot est sur le podium alors que l’on pensait que c’était fini après l’étape d’Albi. "Il est quatrième, à trois secondes du troisième, rappelle Pascal Chanteur. Thibaut a fait des étapes pyrénéennes incroyables. C’est le coureur le plus fort de ce Tour de France à la sortie des Pyrénées, il a juste été héroïque et formidable, avec son équipier. Aujourd’hui, les places sont acquises, personne ne va se transformer dans la dernière semaine." Maintenant, "il va y avoir deux étapes relativement sereines pour le classement général, Nimes et Gap. Mais à partir de jeudi, cela va être infernal, avec trois étapes alpestres. Sur ces trois étapes, nos deux Français devront être en très grande forme".

Du repos pour Julian Alaphilippe

Jusqu’où peut aller Julian Alaphilippe ? "Je ne suis pas surpris et pas très inquiet, juge l’ancien coureur professionnel. Julian a fourni énormément d’efforts sur les trois dernières journées, entre le contre la montre et l’étape du Tourmalet. Je pense qu’il a besoin de repos, mais c’est quelqu’un qui récupère très vite. Aujourd’hui, heureusement, il y a cette journée suivie de ces deux jours, où il va encore pouvoir récupérer".

A-t-il les équipiers pour l’entourer ? "Hier, son équipe a fait deux erreurs, juge le consultant Sud Radio. D’abord en laissant partir des coureurs relativement près au général, ce qui les a obligés à rouler à grand train tout au long de l’étape pour garder un écart correct. Ensuite, Julian Alaphilippe a fait une erreur : il n’aurait pas dû tenter de suivre Thibaut Pinot dès le pied du col. Julian ne réitère pas les erreurs passées, il faudra qu’il monte les cols à un rythme normal et linéaire".

Toutes les fréquences de Sud Radio sont ici !