OM-Atlético Madrid : gueule de bois pour les supporteurs marseillais

OM-Atlético Madrid : gueule de bois pour les supporteurs marseillais

Au lendemain de la défaite de l'OM en finale de la C3 face à l'Atlético Madrid, les supporteurs marseillais accusaient le coup. 

Le rêve a pris fin brutalement. L'OM s'est incliné mercredi soir (0-3) en finale de l'Europa League, face à l'Atlético Madrid. Malgré une bonne entame de match, les Marseillais n'auront fait illusion qu'une vingtaine de minutes, jusqu'à ce contrôle approximatif de Zambo Anguissa, consécutif à une passe plein axe et mal assurée de Mandanda. Une erreur parfaitement exploitée par un Antoine Griezmann des grands soirs, qui fixa le portier marseillais avant de l'ajuster sur sa droite. Un but qui à lui seul symbolise cette rencontre au cours de laquelle Marseille, sans être mauvais, n'a jamais su se hisser à la hauteur de l'événement. "La marche était trop haute", a déclaré un Adil Rami, forcément déçu, à l'issue du match. Constat lucide !

Se remobiliser pour décrocher une place en C1

Tout avait pourtant bien commencé puisqu'en adoptant une attitude conquérante, les Olympiens se sont très vite placés haut sur le terrain, gênant considérablement la relance des hommes de Diego Simeone. Mais cet allant n'était qu'un trompe l'œil, les Rojiblancos n'étant jamais aussi bons que lorsqu'ils sont acculés... Cette domination marseillaise se matérialisa très vite, dès la 4e minute, avec ce superbe mouvement initié par Payet qui, après un relais avec Thauvin, lançait parfaitement Germain mais la frappe de ce dernier s'en allait directement en tribune. On jouait à peine depuis 5 minutes et les hommes de Rudy Garcia, sans le savoir, venaient de laisser passer leur chance.

Un premier tournant qui allait être suivi d'un deuxième avec le but de Griezmann, puis d'un troisième, encore plus cruel, lorsque Payet s'écroulait sur le terrain, moins de 10 minutes après l'ouverture du score. Sa cuisse, déjà touchée la semaine dernière, venait une nouvelle fois de le lâcher. C'est en larmes que le meneur quittait la pelouse, remplacé par Maxime Lopez (Blessure préjudiciable pour l'OM mais peut-être aussi pour les Bleus, alors que Didier Deschamps doit annoncer ce soir la liste des joueurs retenus pour la prochaine Coupe du monde). Dès lors, c'en était fini des espoirs phocéens ! Au retour des vestiaires, Griezmann - encore lui - assommait l'OM d'une merveille de ballon piqué (49e), avant que Gabi ne porte l'estocade à la fin du temps réglementaire (89e).

 

Une défaite cruelle mais logique, au grand dam des supporteurs qui auront au moins gagné le match des tribunes. Mais, au lendemain d'une soirée si cauchemardesque, le réveil est forcément brutal pour beaucoup d'entre eux. Certains de ces derniers ont accepté de nous répondre ce matin dans les rues de la cité phocéenne. Si la déception prédomine, un sursaut est attendu, dès le weekend prochain en championnat, afin de décrocher une qualification pour la prochaine Ligue des champions. "On est assez déçus mais il reste encore le match de samedi. On espère pourquoi pas un miracle pour aller en Ligue des champions", nous confie un premier fan. "On va terminer quatrième, on n'a pas une équipe pour finir dans les trois premiers", lance, pessimiste, un deuxième. "C'est encore jouable mais j'espère qu'ils vont récupérer mentalement parce que c'est dur quand même, c'est un gros coup sur la tête. Mais c'est encore possible !", espère un autre.

Le message est clair, si la cruelle désillusion d'hier sera longue à digérer, les joueurs doivent toutefois en faire abstraction pour aller décrocher le précieux sésame de la qualification en C1. Verdict samedi !

Propos recueillis par Lionel Maillet

 

Vos réponses pour cet article

Ajouter un commentaire

Les rubriques Sudradio