Foot: Le Chili convoque uniquement des "légionnaires" pour affronter le Pérou

Le sélectionneur du Chili Reinaldo Rueda a fait appel jeudi à des joueurs évoluant uniquement à l'étranger pour le match amical contre le Pérou, ceux évoluant au pays étant hors de forme en raison de l'interruption du championnat chilien consécutif à la crise sociale au Chili.

(Photo by JOSE JORDAN / AFP)

Les milieux Arturo Vidal (FC Barcelone) et Gary Medel (Bologne) ainsi que le gardien Claudio Bravo (Manchester City) ont apporté leur soutien depuis l'Europe aux manifestations de revendications sociales qui remettent en cause le président chilien Sebastián Pinera depuis trois semaines.

L'attaquant Alexis Sanchez (Inter Milan) a également exprimé son appui à la contestation, mais l'ancien joueur de Manchester United ne fera pas partie de l'équipe car il est blessé et devrait retrouver les terrains seulement en début d'année prochaine.

Le match amical prévu à domicile contre la Bolivie le 15 novembre a été annulé en raison des évènements. Celui du 19 novembre disputé à Lima a en revanche été maintenu.

"Ce sera le dernier match amical de La Roja en 2019 avant le début des qualifications pour la Coupe du monde 2022 au Qatar l'année prochaine", a indiqué la fédération chilienne dans un communiqué.

La finale de la Copa Libertadores entre les Argentins de River Plate et les Brésiliens de Flamengo, qui devait avoir lieu le 23 novembre à Santiago, a été transférée à la même date à Lima.

La crise sociale chilienne, provoquée le 18 octobre par une augmentation du prix du ticket de métro (depuis annulée), a fait 20 morts, dont cinq après l'intervention des forces de sécurité, selon des chiffres officiels.

Le conflit a déjà entraîné l'annulation du sommet de l'APEC (forum de coopération économique Asie-Pacifique) qui devait se tenir à Santiago les 16 et 17 novembre, et de la conférence de l'ONU sur le climat COP 25, également prévue dans la capitale en décembre.

msa/cl/smr/sg