e-Trophée Andros Lans en Vercors Course 2

C’est à la nuit tombée que s’est jouée la deuxième course du meeting de Lans en Vercors avec les 24 pilotes de l’e-Trophée Andros, les 5 invités de l’Enedis e-Trophée Andros et les 16 motards de l’AMV Cup. En Elite pro, Yann Ehrlacher monte sur la 1ère marche du podium et signe sa 3ème victoire […]

C’est à la nuit tombée que s’est jouée la deuxième course du meeting de Lans en Vercors avec les 24 pilotes de l’e-Trophée Andros, les 5 invités de l’Enedis e-Trophée Andros et les 16 motards de l’AMV Cup.

En Elite pro, Yann Ehrlacher monte sur la 1ère marche du podium et signe sa 3ème victoire de la saison, devant Andreas Bakkerud et Nathanaël Berthon. A l’issue du meeting, c’est Aurélien Panis qui retrouve sa place de leader devant JB Dubourg. Rien n’est encore joué pour le titre qui se jouera lors de l’épreuve ultime à Super Besse.

En Elite, Jérémy Sarhy grand gagnant du jour, peut déjà savourer son titre de vainqueur de la saison.

Bertrand Balas, l’expert de la glace, n’a laissé aucune chance à ses concurrents en remportant la course de ce samedi en Enedis e-Trophée Andros Invités devant son complice Bruno Saby. Le chanteur Claudio Capéo, vainqueur la veille, complète le podium.

Du côté des motards, Sylvain Dabert invincible a tout remporté : essais chronométrés, finale et Super Finale devant Vivien Gonnet et Maxime Emery.

ELITE PRO : 3ème victoire pour Yann Ehrlacher !

Les qualifications de la catégorie reine réalisées en deux manches de 3 tours ont été remportées par Yann Ehrlacher (#11 Dupessey AS 01 - Yvan Muller Racing) qui a décidemment trouvé la technique sur la glace. Il est suivi d’Andreas Bakkerud (#12 Audi A1 - Saintéloc Racing) et d’Aurélien Panis (#3 Enedis Audi A1 - Saintéloc Racing), le local de l’étape, qui marque de précieux points pour la course au titre final du e-Trophée Andros 2020.

C’est Andreas Bakkerud qui remporte la Super Pole qui a suivi.

Au cumul des points on retrouve donc sur la grille de départ de la Super Finale Yann Ehrlacher qui a Andreas Bakkerud dans ses rétroviseurs suivi de l’auvergnat Nathanaël Berthon (#5 Peugeot 208 - Sylvain Pussier Compétition) qui fait une belle opération ce samedi.

Yann Ehrlacher s’envole dès le départ de la Super Finale. En milieu de peloton Aurélien Panis alors placé 4ème, se fait doubler par Quentin Giordano (#9 SLR AS 01 - Sébastien Loeb Racing) mais réussit à retrouver sa place quelques tours plus tard. Jusqu’au dernier tour, rien ne bouge pour le trio de tête mené par Yann Ehrlacher qui, avec sa cadence infernale signe le record du tour. Malheureusement Andreas Bakkerud rencontre un problème technique qui le rétrograde à la dernière place à quelques encablures du drapeau à damiers permettant à Aurélien Panis de finir 3ème.

Sur le podium final Yann Ehrlacher soulève la coupe du vainqueur, sa troisième depuis le début de la saison. Andreas Bakkerud monte sur la deuxième marche et Nathanaël Berthon complète le podium de cette avant-dernière manche de ce premier e-Trophée Andros 100% électrique.

Yann Ehrlacher (#11 Dupessey AS 01 - Yvan Muller Racing): " Heureux de cette 3ème victoire qui nous permet de collecter des points très importants pour le classement final et de recoller avec les premiers. Tout se jouera désormais à Super Besse où nous allons tout donner pour jouer les premiers rôles ! "

 

 

 

 

 

 

ELITE : Jérémy Sarhy indétrônable !

Jérémy Sarhy (#9 SLR AS 01 - Sébastien Loeb Racing) est décidemment le roi sur le circuit de Lans en Vercors et remporte, comme la veille, les qualifications. Même s’il n’est venu que pour une « pige » Matthieu Vaxivière (#8 Audi A1 - Saintéloc Racing) a démontré tout son talent en signant le 2ème temps et se place derrière le poleman pour la Super Finale.

Jérémy Sarhy en pole, et lesté des 60 kgs de sa victoire de la veille, boucle son 1er tour avec plus d’une seconde d’avance et continue de creuser l’écart tour par tour. Eddy Benezet (#6 Métropole Nice Côte d’Azur AS01 - CMR), pourtant reconnu pour sa constance en piste part à la faute et se retrouve rétrogradé en dernière place. A l’arrivée Jérémy Sarhy qui a fait une incroyable démonstration de pilotage coulé et très rapide passe, sans surprise, le 1er la ligne d’arrivée suivi de Matthieu Vaxivière (#8 Audi A1 - Saintéloc Racing) et Natan Bihel (#11 Dupessey AS 01 - Yvan Muller Racing). Ces 3 jeunes pilotes montent sur le podium final de la journée dans le même ordre.

Jérémy Sarhy (#9 SLR AS 01 - Sébastien Loeb Racing): "Ca y est, c’est fait : nous sommes champions de la catégorie Elite ! Très heureux de cette première saison qui se concrétise de la plus belle des manières. Je tiens à remercier tous mes partenaires et toute l’équipe du Sébastien Loeb Racing, c’est avant tout une victoire d’équipe ! "

Matthieu Vaxivière (#8 Audi A1 - Saintéloc Racing) : " Super week-end et très étonné après la découverte des performances de la 4 roues motrices électrique ! Cela a été un vrai plaisir, j’ai adoré piloter cette voiture ! Merci au team Saintéloc pour cette superbe expérience ! "

 

 

 

 

 

 

 

 

Bertrand Balas : le retour !

L’habitué et multi-vainqueur d’étapes du Trophée Andros Bertrand Balas (#2 - Motul) a remporté les manches qualificatives de ce samedi devant le vainqueur de la veille le chanteur au grand cœur Claudio Capéo (#3 - Andros) suivi du grand champion Bruno Saby (#6 - Canal +). La jeune Angelina Favario (#1 - Loxam) et le grand chef cuisinier Simone Zanoni (#4 - Enedis) ferment la marche.

Bertrand Balas (#2 - Motul) exécute un départ parfait et conserve sa pole position lors de la finale. La situation est plus complexe pour Angelina Favario (#1 - Loxam) qui fait une petite faute dans la 2ème épingle du circuit et Simone Zanoni (#4 - Enedis) en profite pour grapiller une place. Au 3ème tour, c’est Claudio Capéo (#3 - Andros) qui lui aussi perd un peu le contrôle de son Andros Car et se retrouve 4ème derrière Simone Zanoni (#4 - Enedis). Mais il relève ses manches et le tour suivant, il prend le dessus sur ce dernier pour retrouver sa 3ème place et sur sa lancée tente de revenir sur Bruno Saby (#6 - Canal +). Le chanteur, devenu un véritable passionné de sport auto sur glace, est tellement motivé à briller devant le public qui l’acclame à chaque tour, qu’il en perd un peu les pédales et commet une nouvelle petite sortie de piste et finit 6ème de sa finale.

Au classement du jour, il monte sur la 3ème marche du podium, Bruno Saby sur la seconde et Bertrand Balas décroche la 1ère place.

Bertrand Balas (#2 - Motul): "Très heureux d’avoir été invité à découvrir le pilotage des voitures 2 roues motrices 100% électriques. Après avoir tester, je comprends pourquoi les pilotes qui sortent de cette catégorie sont très bons au volant de 4 roues motrices, c’est vraiment une très bonne école ! J’ai été très heureux de retrouver mon ami Bruno Saby et me battre avec lui ! "

Simone Zanoni (#4 - Enedis): " Week-end de folie ! J’ai adoré découvrir le pilotage sur glace qui est totalement différent de ce que j’ai pu connaitre auparavant. J’ai pris mes marques le premier jour puis "piano piano" j’ai réussi à bien maitriser la voiture et je finis à la 3ème place de la finale le deuxième jour ! Merci à Enedis pour cette invitation et ce merveilleux week-end. "

 

 

 

 

 

 

Tout sourit à Sylvain Dabert !

Les 16 motards de l’AMV Cup étaient bien décidés à tout mettre en place pour marquer les avant-derniers points de la saison : les 4 premiers étant très proches au classement général avant cette épreuve de Lans en Vercors.

Lors des essais chronométrés, c’est le leader actuel Sylvain Dabert (# 37 – Husqvarna) qui s’inscrit en haut du tableau avec un temps de 43.874s devant Maxime Emery (#1- Husqvarna) et Maxime Lacour (#19 – Kawasaki).

C’est une finale de haut vol à laquelle a assisté le public très nombreux. Le poleman Sylvain Dabert, le motard le plus titré de l’Andros, n’a pas dérogé à sa réputation et n’a jamais failli jusqu’à la ligne d’arrivée. Derrière lui, Vivien Gonnet grapille au départ 2 places pour se placer 3ème derrière Maxime Lacour. L’homme malchanceux de la course est Germain Vincenot qui, après un départ difficile chute dans le 6ème tour et se retrouve rétrogradé à la 13ème place. Le showman Maxime Emery qui dut partir de la dernière place, suite à une sanction de la direction de course, a réussi l’exploit de remonter jusqu’à la 4ème place ! On retrouve donc Sylvain Dabert sur la 1ère ligne de départ de la Super Finale. A ses côtés Maxime Lacour, Vivien Gonnet et Maxime Emery avaient à cœur de tenter de détrôner le leader.

Sylvain Dabert garde sa place au départ de la Super Finale suivi par Sylvain Gonnet. Maxime Emery placé 4ème tombe de sa moto dès le 1er virage et se retrouve en 13ème place. Mais, tout comme lors de sa Finale, il fait une remontée fantastique et parvient à se retrouver dès le 7ème tour derrière le natif de Lans en Vercors, Etienne Parseihian alors 5ème. Mais ce dernier se fait passer 2 tours plus tard. Maxime Emery n’a toujours pas dit son dernier mot et il finit par passer la ligne d’arrivée à la 3ème place et monte sur le podium final de la journée derrière Vivien Gonnet et l’invincible Sylvain Dabert.

 

 

 

#etropheeandros