single.php

Roland-Garros: Zverev s'offre un quatre à la suite en demies, où l'attend Ruud

Alexander Zverev, poussé aux cinq sets lors des deux tours précédents, a été plus rapide mercredi pour écarter 6-4, 7-6 (7/5), 6-4 Alex De Minaur et s'offrir une quatrième demi-finale d'affilée à Roland-Garros, qui l'opposera à Casper Ruud, qualifié sans jouer.

Dimitar DILKOFF - AFP

Alexander Zverev, poussé aux cinq sets lors des deux tours précédents, a été plus rapide mercredi pour écarter 6-4, 7-6 (7/5), 6-4 Alex De Minaur et s'offrir une quatrième demi-finale d'affilée à Roland-Garros, qui l'opposera à Casper Ruud, qualifié sans jouer.

Le Norvégien, qui a bénéficié du forfait de Novak Djokovic, victime d'une lésion au ménisque droit lundi, atteint lui ce stade pour la troisième fois consécutive, mais lui avait réussi à rallier la finale en 2022 et 2023. Certes sans parvenir derrière à les remporter: Rafael Nadal avait glané un 14e titre record et "Djoko" avait obtenu un 3e sacre du côté de la Porte d'Auteuil.

Face à De Minaur, un adversaire qui lui réussit - il compte désormais huit victoires en dix matches - Zverev, 4e mondial, n'a pas eu toutefois partie facile, même s'il n'a pas perdu de set en route.

L'Allemand de 27 ans s'est adjugé le premier, en parvenant à s'emparer deux fois du service de l'Australien (11e) qui l'avait débreaké entre-temps.

De Minaur, qui a encore repris un service perdu dans la deuxième manche pour recoller à 3-3, a alors redoublé d'agressivité. Il n'est pas passé loin de faire plier Zverev, qui a d'abord dû effacer une balle de set à 6-5 sur son service, avant de revenir de 0-4 à 4-4 dans le tie-break pour finalement se l'adjuger.

- "Ruud" combat en perspective -

Au troisième set, quelque peu libéré par ce scénario à son avantage, "Sasha" a encore réussi à breaker pour se détacher 4-2 puis 5-3. Mais De Minaur n'a rien lâché et il est parvenu à lui rendre la pareille à point nommé. C'était sans compter sur la capacité de son rival à maintenir sa pression, puisque l'Allemand a réussi à en finir sur un ultime break.

Arrivé à Paris dans la peau d'un sérieux prétendant, dans le sillage d'une victoire convaincante au Masters 1000 de Rome, Zverev est donc, comme attendu, bien présent dans le dernier carré. Mais à l'image de cette rencontre, rien ne fut vraiment simple jusqu'ici.

Il a d'abord dû négocier un premier tour délicat face à Rafael Nadal, avec ce que cela supposait d'émotion à contrôler pour ce qui était certainement le dernier Roland-Garros de la légende espagnole. Il a ensuite confirmé, aux dépens du Belge David Goffin, ses bonnes dispositions, y compris psychologiques alors que s'est ouvert le lendemain à Berlin son procès en appel pour violences conjugales.

Mais au 3e tour, bousculé, pas vraiment dans son assiette, il a été poussé à un super tie-break par le Néerlandais Tallon Griekspoor, avant d'encore devoir s'employer jusqu'aux cinq sets en 8e face au Danois Holger Rune.

Après 8h25 min passés en deux matches, Zverev peut au moins se féliciter d'en avoir passé "que" trois de plus pour se défaire de De Minaur.

Car il sait que vendredi l'attend encore certainement un "Ruud" combat, face à un spécialiste de la terre battue qui aura de la fraîcheur à revendre.

Par Nicolas PRATVIEL / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
17H
16H
15H
14H
13H
Revenir
au direct

À Suivre
/