single.php

Roland-Garros: Moutet, rayon de soleil dans la grisaille parisienne

Dernier Français en lice dans le tableau masculin, Corentin Moutet s'est invité pour la première fois de sa carrière, à 25 ans, en huitièmes de finale de Roland-Garros vendredi soir. Il va y défier le N.2 mondial Jannik Sinner.

EMMANUEL DUNAND - AFP

Dernier Français en lice dans le tableau masculin, Corentin Moutet s'est invité pour la première fois de sa carrière, à 25 ans, en huitièmes de finale de Roland-Garros vendredi soir. Il va y défier le N.2 mondial Jannik Sinner.

Le tennis masculin bleu-blanc-rouge n'avait plus eu un représentant en deuxième semaine sur la terre battue parisienne depuis 2020, avec Hugo Gaston.

Moutet (79e) l'y a replacé grâce à une victoire acquise face à l'Autrichien Sebastian Ofner (45e) 3-6, 6-4, 6-4, 6-1 en un peu moins de trois heures sous le toit du court Suzanne-Lenglen - en ne rechignant pas à recourir au service à la cuillère, jusqu'à deux dans le même jeu, avec une certaine réussite.

"Ça a toujours été un de mes rêves d'aller loin dans ce tournoi. Aujourd'hui, je suis en deuxième semaine, c'est une bonne étape déjà, et j'espère encore aller plus loin", ambitionne-t-il.

Seize mois après une opération du poignet droit - après laquelle il a joué pendant un moment son revers à une main - le gaucher parisien se hisse pour la deuxième fois en huitièmes de finale en Grand Chelem, après celui atteint en 2022 à l'US Open.

Sa belle semaine parisienne avait débuté par une première victoire obtenue aux dépens d'un joueur du top 20 en Grand Chelem, quand il avait fait chuter d'entrée le double mètre chilien Nicolas Jarry (19e), récent finaliste à Rome.

- Au défi de Sinner -

Déplacé du court Simonne-Mathieu au court Suzanne-Lenglen vendredi soir, la faute une fois de plus à la pluie qui perturbe grandement le tournoi, Moutet a semblé mal en point quand il a accusé un set et un break de retard (4-2 dans le 2e set).

C'est alors qu'il a infligé à son adversaire autrichien un soudain 7-0. De quoi empocher la deuxième manche et s'échapper 3 jeux à 0 dans la troisième.

Dans un dernier sursaut, Ofner a réussi à égaliser à 4 jeux partout. Mais il a ensuite perdu huit des neuf jeux suivants, jusqu'à s'incliner 6-1 dans le quatrième set.

Visiblement en souffrance physiquement assez tôt dans la partie, l'Autrichien de 28 ans a sans doute fini par payer ses efforts déployés aux deux premiers tours, dont il s'est sorti après avoir été mené deux manches à zéro à chaque fois.

Avec Sinner de l'autre côté du filet en huitièmes de finale, l'homme fort de la première partie de saison, victorieux à l'Open d'Australie de son premier titre du Grand Chelem, vainqueur aussi à Rotterdam et à Miami en 2024, qui pourrait devenir N.1 mondial à l'issue de Roland-Garros, c'est un sacré défi qui attend désormais Moutet.

"Ca va être une découverte totale de son jeu, je n'ai jamais joué avec lui, même à l'entraînement", raconte-t-il.

- Fin de parcours pour Paquet -

Victorieux sur un triple 6-4 du Russe Pavel Kotov (56e) dans l'après-midi, Sinner a rallié les huitièmes de finale sans laisser échapper le moindre set. L'Italien de 22 ans a rendu une copie très à son avantage, avec 36 coups gagnants frappés contre seulement 21 fautes directes, et aucun break concédé.

Même s'il venait à s'incliner dimanche, Moutet se rapprocherait pas loin de son meilleur classement (51e) à l'issue de la quinzaine parisienne. A coup sûr, il se relance complètement dans la course à la qualification olympique, "l'objectif d'une vie" à ses yeux.

La Française Chloé Paquet s'est inclinée face à la Tchèque Marketa Vondrousova au 3e tour de Roland-Garros le 31 mai 2024 à Paris

La Française Chloé Paquet s'est inclinée face à la Tchèque Marketa Vondrousova au 3e tour de Roland-Garros le 31 mai 2024 à Paris

EMMANUEL DUNAND - AFP

Fin de partie en revanche pour Chloé Paquet : pour son tout premier troisième tour en Grand Chelem, la Française de 29 ans, 136e mondiale et invitée dans le tableau principal, n'a rien pu faire face à la N.6 mondiale Marketa Vondrousova, victorieuse 6-1, 6-3.

"Ça reste un très beau tournoi pour moi, positive-t-elle. Je suis éliminée au troisième tour, mais c'est la première fois que je l'atteins. J'ai plein d'autres objectifs après ce tournoi. J'espère atteindre le top 100, j'espère que ce sera cette année. J'espère qu'il y aura de belles choses à venir. (...) J'espère revivre ces émotions-là très rapidement."

Au plus haut, Paquet est pour l'instant restée aux portes du top 100, à la 101e place mondiale, en avril 2022.

Il reste une joueuse française en lice au troisième tour : Varvara Gracheva (88e), qui doit affronter samedi la Roumaine Irina-Camelia Begu (127e).

Par Igor GEDILAGHINE, Elodie SOINARD / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/