single.php

Qualif. Euro-2025: toujours invaincues, les Bleues s'imposent en Angleterre

Les Bleues, rarement aussi efficaces, se sont imposées (2-1) vendredi à Newcastle face aux Anglaises, championnes d'Europe en titre en qualifications pour l'Euro-2025 et poursuivent ainsi leur invincibilité avec trois victoires en trois matches.

Darren Staples - AFP

Les Bleues, rarement aussi efficaces, se sont imposées (2-1) vendredi à Newcastle face aux Anglaises, championnes d'Europe en titre en qualifications pour l'Euro-2025 et poursuivent ainsi leur invincibilité avec trois victoires en trois matches.

Ce résultat est une très bonne opération pour l'équipe de France d'Hervé Renard qui reste en tête de son groupe après ces trois victoires (Irlande, Suède, Angleterre), se rapprochant d'une qualification assez facile pour le prochain Euro, avec cinq points d'avance.

Mieux encore, les Bleues (3e au classement Fifa) ont réussi à battre chez elles à St James Park et devant 42.000 spectateurs les joueuses de Sarina Wiegman, championnes d'Europe en 2022 et vice-championnes du monde l'été dernier en Australie, deuxièmes au rang Fifa.

C'est la première fois depuis 2000 que les Anglaises n'avaient pas perdu en éliminatoires pour le championnat d'Europe.

Ce succès face à une équipe mieux classée va compter dans les têtes et pour la confiance des Bleues, à moins de deux mois des Jeux olympiques, objectif principal d'Hervé Renard, qui a annoncé quitter la sélection à son issue.

L'autre bonne nouvelle a été la prestation de la gardienne Pauline Peyraud-Magnin, qui a multiplié les arrêts (45+4) et les sorties solides (16e, 73e). Et aussi celle de Wendie Renard, qui a encore une fois montré qu'elle était indispensable à la défense française qui a su résister aux assauts anglais en fin de match.

Touchée à la tête sur un tir anglais (83e), elle est sortie quelques instants, sonnée, avant de revenir sur le terrain.

A son image, les Bleues n'ont pas flanché en défense et ont marqué alors qu'elles ont eu très peu d'occasions, ce qui est à relever depuis le match contre la Suède en avril (1-0). "On a fait preuve de solidité" et "on devient de plus en plus efficaces", a réagi Hervé Renard qui était en tribune vendredi soir en raison de son carton rouge contre la Suède, et remplacé par son adjoint Laurent Bonadéi.

- "Il ne fallait pas en manquer beaucoup" -

"On savait que cela allait être un match difficile où il ne fallait pas en manquer beaucoup, on a marqué sur coup de pied arrêté", a réagi Marie-Antoinette Katoto visiblement fatiguée en zone mixte, et "ce qui est dans le jeu, on va continuer de travailler et cela va rentrer à un moment donné".

Elisa De Almeida (c) vient d'égaliser pour les Bleues en Angleterre, le 31 mai 2024 à Newcastle

Elisa De Almeida (c) vient d'égaliser pour les Bleues en Angleterre, le 31 mai 2024 à Newcastle

Darren Staples - AFP

Leur jeu a été finalement assez peu séduisant en Angleterre, où elles ont choisi de ne pas mener le jeu et de miser sur une nouvelle et rare efficacité (autour de cinq efficacités). "C'était peut-être pas le plus beau match de l'équipe de France mais il faut être solide quand on voyage", a commenté Hervé Renard.

Elles ont marqué à chaque fois sur coups de pieds arrêtés: D'abord sur un corner de Kenza Dali parfaitement repris en une touche par Elisa De Almeida (41e).

Et c'est également à la suite d'un corner, cette fois tiré par Selma Bacha, que Marie-Antoinette Katoto a trompé la portière d'une superbe reprise en pivot (68e) sur une remise de Kadidiatou Diani.

Sur les treize derniers buts des coéquipières de Wendie Renard - qui a égalé le record de capitanat (84 matches) -, dix ont été marqués à la suite d'un coup de pied arrêté.

Les Françaises Eve Périsset (g) et Maelle Lakkar (c) à la lutte avec l'Anglaise Alessia Russo, le 31 mai 2024 à Newcastle

Les Françaises Eve Périsset (g) et Maelle Lakkar (c) à la lutte avec l'Anglaise Alessia Russo, le 31 mai 2024 à Newcastle

Darren Staples - AFP

Les Bleues résistent à tout depuis la leçon reçue face à l'Espagne en finale du Final Four (2-0), et ont montré du mental en renversant les championnes d'Europe: "c'est important d'envoyer des signaux aux adversaires, ces derniers temps on a eu l'occasion de rencontrer de très fortes équipes" et "on avance", a souligné Hervé Renard.

Par Alice LEFEBVRE / Newcastle (Royaume-Uni) (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
22H
21H
20H
19H
18H
17H
16H
Revenir
au direct

À Suivre
/