single.php

Mondiaux de patinage: médaille de bronze pour le Français Adam Siao Him Fa

Le Français Adam Siao Him Fa a remporté la médaille de bronze samedi au Championnat du monde de patinage à Montréal, réussissant une remontée incroyable dans une compétition remportée par l'Américain Ilia Malinin, auteur d'une prestation dantesque.

Geoff Robins - AFP

Le Français Adam Siao Him Fa a remporté la médaille de bronze samedi au Championnat du monde de patinage à Montréal, réussissant une remontée incroyable dans une compétition remportée par l'Américain Ilia Malinin, auteur d'une prestation dantesque.

Les deux hommes ont réalisé les performances les plus remarquées du public, récoltant chacun une longue ovation d'un public conquis, debout dans les tribunes.

Sur la deuxième marche du podium: le Japonais Yuma Kagiyama (309,65 points), blessé la saison dernière, n'a pas réussi à briller samedi, passant à côté de son programme libre avec notamment une chute dès le début.

L'Américain Ilia Malinin porte sa médaille d'or remportée aux Championnats mondiaux de patinage à Montréal, au Canada, le 23 mars 2024

L'Américain Ilia Malinin porte sa médaille d'or remportée aux Championnats mondiaux de patinage à Montréal, au Canada, le 23 mars 2024

Geoff Robins - AFP

Auteur d'un exceptionnel quadruple axel, le jeune Américain, qui a obtenu au total 333,76 points, a bouleversé les spectateurs avec un programme libre exceptionnel lors duquel il a réalisé un quadruple axel. Il est le seul patineur à avoir jamais réalisé cette figure en compétition.

Quant au Français Adam Siao Him Fa (284,39 points), il a régalé le public avec une performance impressionnante et débordante d'énergie, réalisant même un spectaculaire salto arrière, élément pourtant interdit.

Il est l'énorme surprise de la journée car le champion d'Europe en titre avait complètement raté son programme court, finissant seulement 19e.

Le médaillé de bronze français Adam Siao Him Fa, lors de la cérémonie à l'issue du programme libre aux Mondiaux de patinage à Montréal le 23 mars 2024

Le médaillé de bronze français Adam Siao Him Fa, lors de la cérémonie à l'issue du programme libre aux Mondiaux de patinage à Montréal le 23 mars 2024

Geoff Robins - AFP

"Ce championnat a réellement été synonyme de hauts et de bas pour moi. Cela a été beaucoup d'émotions", a confié Adam Siao Him Fa.

"Je suis content d'avoir pris ma revanche par rapport au programme court, c'est vraiment ce que je voulais", a déclaré le patineur de 23 ans, parlant de la "meilleure performance" de sa vie.

Le Français a été l'un des hommes forts de la saison avec notamment deux victoires en Grands Prix et un deuxième titre de champion d'Europe remporté avec panache en janvier dernier.

- Quadruple axel -

C'est sur la musique de la série à succès Succession qu'Ilia Malinin, âgé de seulement 19 ans a fait étalage de son talent, enchaînant à la perfection les quadruples (axel, lutz, salchow).

Le patineur américain Ilia Malinin exécute son programme libre aux Championnats mondiaux de Montréal, le 23 mars 2024

Le patineur américain Ilia Malinin exécute son programme libre aux Championnats mondiaux de Montréal, le 23 mars 2024

Geoff Robins - AFP

"Cette victoire signifie beaucoup pour moi. Ces dernières semaines ont été un véritable défi mental et physique. Je me suis même demandé si je devais venir", a raconté le champion du monde junior de 2022.

"Je suis heureux d'avoir tenu bon. Je suis si heureux d'être ici, au sommet, maintenant", a-t-il poursuivi.

Grosse déception en revanche pour le double tenant du titre, le Japonais Shoma Uno. Ce dernier avait pris une avance confortable après le programme court mais se retrouve au pied du podium après une chute et plusieurs maladresses.

Le patineur japonais Shoma Uno lors de son programme court aux Mondiaux de patinage de Montréal, le 21 mars 2024

Le patineur japonais Shoma Uno lors de son programme court aux Mondiaux de patinage de Montréal, le 21 mars 2024

Geoff Robins - AFP

Quant à Luc Economides, l'autre Français en compétition, il termine 21e avec 217,10 points.

Quelques heures plus tôt, les Américains Madison Chock et Evan Bates ont été sacrés champions du monde de danse sur glace pour la deuxième année consécutive.

Invaincus cette saison, Chock et Bates ont été battus dans le programme libre, mais l'avance qu'ils avaient obtenue vendredi dans la danse rythmique leur a été suffisante pour remporter le titre en l'absence des champions olympiques Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron qui font une pause dans leur carrière.

Avec un score cumulé de 222,20 points, ils ont devancé les Canadiens Piper Gilles et Paul Poirier (219,68 pts), vainqueurs du programme libre samedi.

Les Italiens Charlène Guignard et Marco Fabbri, double champions d'Europe et médaillés d'argent l'an dernier, ont récolté le bronze (216,52 pts).

Les médaillés d'or américains Madison Chock et Evan Bates après leur programme de danse sur glace aux Championnats du monde de patinage à Montréal, le 23 mars 2024

Les médaillés d'or américains Madison Chock et Evan Bates après leur programme de danse sur glace aux Championnats du monde de patinage à Montréal, le 23 mars 2024

Geoff Robins - AFP

"On a tout donné sur la glace et on a fait tout ce qu'on a pu, donc on est satisfaits et comblés", a réagi Evan Bates.

A 31 et 35 ans, les deux patineurs basés à Montréal remportent la cinquième médaille mondiale de leur carrière, après treize ans de vie commune sur la glace.

Le couple, qui a prévu de se marier cet été, était devenu l'an dernier le tandem le plus âgé à être sacré au niveau mondial.

Par Marion THIBAUT / Montréal (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
08H
05H
23H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
12H
11H
Revenir
au direct

À Suivre
/