single.php

Ligue des champions féminine: le PSG rejoint l'OL en demi-finale

Le PSG s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions féminine en battant facilement jeudi les Suédoises du BK Häcken (3-0), et va retrouver l'OL dans le dernier carré européen.

Alain JOCARD - AFP

Le PSG s'est qualifié pour les demi-finales de la Ligue des champions féminine en battant facilement jeudi les Suédoises du BK Häcken (3-0), et va retrouver l'OL dans le dernier carré européen.

Comme leurs homologues masculins, les Parisiennes sont toujours en course cette saison pour faire le triplé Ligue des champions, championnat (2e) et Coupe de France (finale contre le FC Fleury).

Avec cette victoire, les Parisiennes restent en effet sur 22 matches sans défaite toutes compétitions confondues. La dernière remonte au 23 novembre contre le Bayern Munich en C1.

"Il ne faut surtout pas quitter la route qu'on a tracée car, encore une fois, concrètement on n'a rien fait. Et on arrive dans les échéances importantes de la saison", a expliqué mercredi avant le match le coach parisien Jocelyn Prêcheur en conférence de presse.

Jeudi soir au Parc de Princes devant 11.600 spectateurs dont plusieurs centaines d'ultras, ses joueuses ont réussi un de ces rendez-vous importants en écartant assez facilement le BK Häcken, sans trop forcer.

L'attaquante du PSG Tabitha Chawinga contre Häcken, le 28 mars 2024 au Parc des Princes

L'attaquante du PSG Tabitha Chawinga contre Häcken, le 28 mars 2024 au Parc des Princes

Alain JOCARD - AFP

La semaine dernière en Suède, elles s'étaient imposées sur le score de 2-1 grâce à des buts de la défenseuse américaine Eva Gaetino, qui a encore réalisé une bonne performance jeudi, et de l'attaquante en forme du moment Tabitha Chawinga.

C'est encore la Malawite qui a ouvert le score jeudi après un super travail de conservation du ballon et de projection de la Française Marie-Antoinette Katoto (1-0, 27e).

- Chawinga intenable -

Meilleure buteuse et passeuse du championnat, Chawinga, la joueuse clé du PSG du moment, a marqué son 4e but en Ligue des champions et les esprits par sa vitesse et ses projections, que ce soit côté gauche ou droit.

Tout proche de marquer de la tête après la pause (50e), Katoto, très bien servie par Sakina Karchaoui, a parfaitement placé une tête plongeante décroisée pour tromper la gardienne suédoise (3-0, 74e), sous les yeux du sélectionneur des Bleues Hervé Renard.

Juste avant, la milieu américaine Korbin Albert avait doublé la mise d'une superbe frappe dans la lucarne gauche à 20 mètres (2-0, 70e), son 2e but en C1 cette saison.

Elle n'a pas semblé perturbé alors qu'elle est au coeur d'une polémique pour avoir partagé des contenus à caractère homophobe et transphobe, suscitant notamment l'indignation de Megan Rapinoe, figure du mouvement LGBTQ+.

"Je voudrais sincèrement m'excuser pour mes actes sur les réseaux sociaux. Liker et partager des posts qui sont offensants, insensibles et blessants était immature et irrespectueux, ce qui n'a jamais été mon intention", a écrit Korbin Albert sur son compte Instagram juste après le match.

L'attaquante du PSG Marie-Antoinette Katoto (g) contre Häcken, le 28 mars 2024 au Parc des Princes

L'attaquante du PSG Marie-Antoinette Katoto (g) contre Häcken, le 28 mars 2024 au Parc des Princes

Alain JOCARD - AFP

Comme en 2016, 2020, 2022, les Parisiennes, finalistes des éditions 2015 et 2017, retrouveront en demi-finale les Lyonnaises, huit fois titrées dans cette C1. A chaque fois, l'OL s'est qualifié en finale.

Avant cette double confrontation, les deux clubs se sont déjà affrontés trois fois cette saison (2 victoires de l'OL, un nul) et pourraient également se rencontrer lors des play-off de D1.

Cette saison, la finale a lieu le 25 mai à Bilbao.

Par Alice LEFEBVRE / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
10H
09H
08H
07H
05H
00H
23H
21H
19H
18H
17H
Revenir
au direct

À Suivre
/