single.php

L1: Diallo (FFF) va recevoir les clubs mécontents pour évoquer les instances de l'arbitrage

Philippe Diallo, le président de la Fédération français de football (FFF), va recevoir les représentants des formations de Ligue 1 le 3 avril, pour évoquer avec eux la crise que traverse l'arbitrage français, a-t-on appris auprès des clubs.

JULIEN DE ROSA - AFP/Archives

Philippe Diallo, le président de la Fédération français de football (FFF), va recevoir les représentants des formations de Ligue 1 le 3 avril, pour évoquer avec eux la crise que traverse l'arbitrage français, a-t-on appris auprès des clubs.

Dans un communiqué publié mardi, 17 clubs de L1 réagissent aux déclarations du président de la FFF faites à Lyon, juste après la rencontre de l'équipe de France perdue face à l’Allemagne (2-0) samedi.

M. Diallo y exprimait sa confiance à Antony Gautier, le patron des arbitres français, dont les 17 clubs de L1 avaient demandé le départ dans une lettre ouverte le 22 mars.

Le patron de la "3F" appelait également à "l'apaisement" et rappelait que son instance avait compétence sur l'arbitrage et "garantissait son indépendance", insistant sur l'impossible "ingérence" des clubs professionnels sur ces questions.

La veille, 17 des 18 clubs de L1, forts des 17 millions d'euros qu'ils versent au budget de l'arbitrage, avaient demandé le départ d'Antony Gautier, "avec qui le dialogue et la confiance sont définitivement rompus".

Dans leur communiqué de mardi, ces mêmes 17 clubs, qui ne sont toujours pas nommés, "réfutent fermement l'accusation d'ingérence dans l'arbitrage", réaffirment leur questionnement "légitime depuis des mois et de manière totalement décorrélée des problématiques de gouvernance, sur les instances de l'arbitrage", et se félicitent enfin d'une prise de conscience, Philippe Diallo ayant "accepté d'accorder aux clubs de Ligue 1 un rendez-vous".

Celui-ci aura lieu mercredi 3 avril, a-t-on appris auprès des clubs.

Antony Gautier, ici au sifflet lors du choc entre Marseille et Lyon au Stade Vélodrome, le 1er mai 2022, dirige actuellement l'arbitrage français

Antony Gautier, ici au sifflet lors du choc entre Marseille et Lyon au Stade Vélodrome, le 1er mai 2022, dirige actuellement l'arbitrage français

Nicolas TUCAT - AFP/Archives

Cette passe d'arme intervient alors que l'arbitrage français traverse une très grave crise, entre polémiques sur les décisions des officiels, utilisation de la VAR et lutte d'egos. Cette situation a abouti au licenciement par la FFF de Stéphane Lannoy, directeur technique de l'arbitrage délégué au secteur professionnel, réputé proche des dirigeants des clubs pros mais contesté par une partie des arbitres et en froid avec Antony Gautier.

Jusqu'à la fin de saison, c'est Antony Gautier qui assurera l'intérim en cumulant trois casquettes, celle de patron des arbitres français, celle de responsable des arbitres professionnels et celle de manager de la VAR.

AFP / Paris (AFP) / © 2024 AFP

L'info en continu
23H
20H
19H
18H
17H
16H
14H
12H
11H
09H
Revenir
au direct

À Suivre
/